Connect with us

Dernières actualités

Import-substitution: un plan de 305 milliards de fcfa pour booster la filière laitière

Published

on

Spread the love

Le ministère des Peches, de l’Elevage et des Industries animales, en compagnie d’un responsable de la GIZ, tenant dans leurs mains, le Plan national de développement de la filière laitière

Après deux ans de réflexions, de consultations et de concertations, le gouvernement a finalement son cadre de référence sur lequel il compte s’appuyer pour booster la filière laitière. Élaborée avec le concours de la GIZ, l’agence de coopération allemande, et le ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales (Minepia), cette stratégie a été présentée au public mardi 18 juin 2024. Selon le Dr Albert Doufissa l’un des principaux architectes de ce plan, ce dernier «vise à augmenter la production du lait de façon significative non seulement pour pouvoir fournir du lait aux populations mais également pour nous éviter de sortir des devises importantes pour les importations». Pour ce faire, 6 axes stratégiques ont été retenus par les éminences grises qui ont planché sur la conception de ce document pour un coût de mise en œuvre de 305,7 milliards de FCFA. Il s’agit notamment du renforcement du programme génétique (111,5 milliards de FCFA) ; l’amélioration de l’alimentation (72,7 milliards de FCFA), la mise en place de meilleures infrastructures de logement et de santé pour les animaux (92,3 milliards de FCFA) ; programme de valorisation du lait (14,6 milliards de FCFA) ; le renforcement de la recherche et développement (5 milliards de FCFA) et enfin l’amélioration du programme de gouvernance (9,6 milliards de FCFA)

A en croire le Dr Albert Doufissa, si les différents projets et sous-projets proposés dans le cadre de cette stratégie sont implémentés de manière efficiente, cela va permettre de réduire considérablement les importations des produits laitiers dans le pays, favoriser l’atteinte de la souveraineté alimentaire ; booster l’économie des devises ; doper la consommation du lait ; faciliter la conquête des marchés sous régionaux, améliorer la santé des populations et des revenus des acteurs de la filière. concrètement, pour la période 2024-2025, les recettes issues de la commercialisation du lait issu des élevages traditionnels sont projetées à 111,6 milliards de FCFA, celles issues du lait produit par les vaches métisses et importées vont s’établir à 540,9 milliards de FCFA. Le Plan de développent de la filière laitière, prévoit également un bouleversement dans la plue-value de la transformation du lait qui devrait s’établir à 11 milliards de FCFA entre 2024 et 2025. Ces chamboulement positifs concernent également la rubrique dédiée à la capitalisation du cheptel des animaux laitiers fixée à 498,4 milliards de FCFA au cours de la période sous-revue, soit un total de 1 161 milliards de FCFA. A l’aune de ses données, la simulation effectuée par la Giz et le Minepia indique que les recettes issues du lait et des produits laitiers dans le cadre de la mise en oeuvre sont 2,5 fois plus élevées qe les financements nécessaires à son implémentation. Quant aux recettes globales, elles sont 3,7 fois plus élevées que les investissements.

La production nationale de lait qui a certes connu une évolution croissante au cours de la dernière décennie passant de moins 100 000 tonnes aux débuts des années 2010 à 313,688 tonnes en 2020, n’arrive toujours pas à satisfaire la demande nationale, selon les conclusions de la note annuelle de production de l’Elevage, de la pêche et de l’industrie animale, publiée par le ministère, de l’Elevage, des Pêches et de l’Industrie Animale (Minepia). Pour combler le gap entre la production et la demande (120 000 tonnes par an), le Cameroun est obligé de recourir à des importations qui coûtent au moins 20 milliards de FCFA chaque année.

– Publicité –

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR www.newsducamer.com

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Dernières actualités

Opération Gendarmerie : Démantèlement Réseau Criminel Motos

Published

on

Spread the love

Les populations de la région de l’Extrême Nord ont presque perdu le sommeil ces derniers jours en raison des agressions en moto devenues monnaie courante, sans compter les agressions à domicile et les vols à main armée. Plusieurs moto-taximen ont trouvé la mort suite à ces agressions et ont vu leurs motos arrachées. Des individus sans foi ni loi ont voulu montrer qu’ils sont au-dessus de la loi.

Plusieurs plaintes ont été déposées par les victimes auprès des forces de défense et de sécurité.

Suite à cela, en collaboration avec la population, la légion de gendarmerie de l’Extrême-Nord a été informée de l’existence d’un réseau de vol, de cannibalisation et de vente de motos dans la ville de Maroua, ainsi que dans les zones de Mokolo et de Mora, au profit des terroristes.

Les éléments de la légion de gendarmerie de l’Extrême-Nord, sous la conduite du colonel Joseph Désiré Nguelé, commandant de la légion, sont intervenus sur le terrain.

Un bouclage immédiat du lieu a permis aux éléments de la légion de gendarmerie d’appréhender le chef de gang, Abdoulaziz Hayatou, qui est également le cerveau du réseau. Sept motos ont été retrouvées en sa possession, ainsi qu’un arsenal de pièces détachées de motos vendues sur différents marchés sans laisser de trace. Les gilets des moto-taximen, qu’ils ont l’habitude d’assassiner avant de leur voler leurs moteurs, ont été abandonnés dans un bain de sang.

La descente musclée des éléments de la légion de gendarmerie a mis un terme aux agissements des malfrats qui se croyaient déjà plus forts.

Malheureusement, les autres malfrats impliqués dans ces activités criminelles étaient absents et ont échappé aux mailles de la gendarmerie. Des enquêtes ont été ouvertes, et les autorités exploitent les informations fournies par le cerveau du groupe pour traquer les autres criminels disparus dans la nature.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR mimimefoinfos.com

Continue Reading

Dernières actualités

Accident au marché de Soppo à Buea, plusieurs victimes signalées

Published

on

Spread the love

Un accident dévastateur s’est produit ce matin au marché animé de Soppo, près de l’OIC à Buea, dans la région du Sud-Ouest du Cameroun, et a fait de nombreuses victimes, selon les premiers rapports.

Un jeune conducteur a été impliqué dans l’accident, alors qu’il se dirigeait de Molyko vers le marché. Selon des témoins oculaires, le conducteur aurait perdu le contrôle de son véhicule et serait entré accidentellement en collision avec un groupe de femmes du marché, qui vendaient principalement des tomates. La cause de l’accident est toujours en cours d’enquête.

« Le jeune homme au volant conduisait de Molyko vers la zone OIC, ils ne peuvent pas dire ce qui s’est réellement passé avant qu’il ne conduise vers le marché des femmes », a déclaré un témoin oculaire choqué.

Certaines sources locales ont confirmé la mort tragique de quatre femmes, mais cette information n’a pas encore été vérifiée de manière indépendante ni confirmée par une autorité. Plusieurs personnes ont été blessées dans l’accident et ont été transportées à l’hôpital pour y recevoir des soins médicaux. Le nombre de blessés reste incertain.

Cet événement dévastateur s’ajoute à la longue liste d’accidents qui sévissent sur les routes camerounaises. Nos pensées et nos plus sincères condoléances vont aux familles des personnes décédées et blessées lors de ce tragique événement.

Nous vous tiendrons informés de tout nouveau développement concernant cette histoire.

Mimi Mefo Info

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR mimimefoinfos.com

Continue Reading

Dernières actualités

Mercato : Franck Evina dépose ses valises à FC Emmen

Published

on

Spread the love

Franck Evina s’engage au championnat des Pays-Bas -DR

Après SV Sandhausen club de troisième division en Allemagne, Franck Evina s’engage avec FC Emmen jusqu’en 2026. Le nouveau club de l’attaquant camerounais évolue en deuxième division du championnat néerlandais. Si les clauses du contrat n’ont pas été dévoilées, l’international camerounais aura pour mission de faire remonter son club à la division première.

Franck Evina sort du championnat d’Allemagne où il avait fait ses preuves avec l’équipe B du Bayern de Munich en 2017 avant de rejoindre l’équipe A en 2018. Il faut préciser que le Lion Indomptable de 24 ans a parcouru beaucoup de club du championnat allemand. Il est passé à FC Viktoria Berlin en 2022, Hanovre 96 en 2020 et le Bayern Munich. Plusieurs autres clubs en Allemagne au vu le passage du natif de Yaoundé. Le championnat des Pays-Bas donne une opportunité au joueur de se relancer dans sa carrière.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR www.lebledparle.com

Continue Reading

Trending