Connect with us

Actualité

vague de manifestations pour demander le départ des Etats Unis

Published

on

Spread the love

Plusieurs jeunes congolais sont descendus dans les rues pour manifester contre les Etats unis. « C’est eux qui tuent en RDC, il faut que les Occidentaux en général quittent notre sol », ont déclaré les manifestants brandissant une pancarte sur laquelle on pouvait lire, en français et en anglais : « Paul Kagame (le président rwandais, ndlr) ami aux occidentaux qui tuent à l’est de la RDC ». 

Samedi, des véhicules d’ambassades et de l’ONU ont été attaqués par des manifestants. « Plusieurs de nos véhicules ont été incendiés », avait indiqué sur X la cheffe de la Monusco, Bintou Keita. Des pneus ont aussi été brûlés non loin du quartier général de la Monusco par des manifestants, qui ont été dispersés par les forces de l’ordre.

Advertisement

La veille, quelques dizaines de jeunes avaient manifesté notamment devant les ambassades de France et de Grande-Bretagne et, plus tôt dans la semaine, devant celle des États-Unis.

Les autorités congolaises ont renforcé la sécurité autour d’ambassades et des installations de l’ONU. Ils ont ensuite condamné ces actes de violences liés à un supposé soutien des pays occidentaux à la rébellion du M23.

Advertisement

« Le gouvernement a décidé de renforcer le dispositif de sécurité dans les différentes ambassades ainsi que dans les installations de la Monusco » (Mission de l’ONU en RDC), a-t-il annoncé dimanche soir dans un communiqué, après une « réunion urgente de sécurité » autour du ministre de l’Intérieur.

« Le gouvernement condamne énergiquement ces actes de violence totalement injustifiés », ajoute le communiqué officiel, en annonçant l’ouverture d’une enquête.

Advertisement

Plusieurs sites ce renforcement du dispositif policier ont été érigés et de nouvelles marches réunissaient des dizaines de jeunes, qui ont brûlé des pneus sur la chaussée.

Essama Aloubou

Advertisement

Advertisement
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualité

Togo – élections législatives : le parti UNIR en pleine préparation

Published

on

Spread the love

Le Parti Union pour la République (UNIR) au Togo est en pleine préparation pour son congrès à Kara, prévu le 26 février, et pour les élections législatives et régionales qui auront lieu le 13 avril. Cette démarche témoigne de la part des dirigeants du parti, leur détermination à servir la nation dans une loyauté.

Advertisement

Togo : le parti UNIR s’active pour une élection régionale apaisée

Le parti met en avant son engagement envers le respect des règles et sa tradition de discipline. En effet, l’UNIR exprime sa volonté de présenter des candidats dans toutes les circonscriptions, soulignant ainsi son désir de représenter les aspirations de tous les citoyens, indépendamment de leur emplacement géographique. À présent, il urge de clarifier que le parti détient la majorité à l’Assemblée nationale, et il attribue cette position à son engagement envers le travail acharné au service du peuple.

En outre, les élections régionales sont particulièrement soulignées en tant qu’étape importante dans le processus de décentralisation politique du pays, visant à renforcer la gouvernance locale et à rapprocher le pouvoir des citoyens. En réalité, l’UNIR a abordé ces élections avec sérieux et détermination, consciente de leur importance cruciale pour l’avenir des collectivités locales.

Advertisement

En clair, le congrès à venir et les élections représentent une occasion pour le parti de réaffirmer son engagement envers les principes démocratiques, la bonne gouvernance et le développement inclusif. Par conséquent, le parti se voit prêt à relever les défis à venir et à continuer de servir avec dévouement le peuple togolais.

Advertisement
Continue Reading

Actualité

un terrible malheur frappe Séverin Tchounkeu, le patron d’Équinoxe Tv

Published

on

Spread the love

Selon une source bien informée, le promoteur  de cette télévision privée émettant depuis Douala au Cameroun a perdu son grand frère ce mercredi 21 février 2024 des suites de maladie. Il était un homme d’affaires bien populaire à Douala, la capitale économique du 237 (Cameroun).

Severin Tchounkeu, le promoteur de la « chaîne du peuple » (Équinoxe radio et Tv) est en deuil. Ce mercredi 21 février 2024, Actu Cameroun apprend que l’homme d’affaires camerounais a perdu son grand frère des suites de maladie. Un départ qui émeut  plusieurs journalistes principalement ceux basés à Douala.

Advertisement

Dans un texte récent, Benjamin Zebaze, journaliste et directeur de publication du quotidien Ouest-Littoral, rend un vibrant hommage au disparu. « Séverin Tchounkeu en deuil: fidèle nous a quitté.  Le patron du groupe Équinoxe vient de perdre son frère aîné plus connu sous le nom de « Douala pas cher », ce célèbre magasin installé en plein centre de Douala il y a quelques années », informe celui-ci.

En début de carrière en 1990, il ne supportait pas de voir un patron comme moi en Jean, tricot  sandale: alors il m’amenait de force dans des magasins pour choisir de beaux costumes et chaussures

« Bien que nous soyons sous le choc de la disparition de notre aîné que nous aimions beaucoup,  deux souvenirs me reviennent à l’esprit. Lors de notre dernière rencontre alors qu’il était très affaibli par la maladie, il m’a serré la main fortement en me disant:  » il ne faut plus écrire sur Internet: ils vont te tuer. STP il ne faut plus écrire », témoigne le journaliste.

Advertisement

« En début de carrière en 1990, il ne supportait pas de voir un patron comme moi en Jean, tricot  sandale: alors il m’amenait de force dans des magasins pour choisir de beaux costumes et chaussures.  Il a beaucoup souffert de maladie: que Dieu et nos ancêtres s’occupent le mieux possible de lui », conclut Benjamin Zebaze.  

 

Advertisement

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR actucameroun.com

Advertisement
Continue Reading

Actualité

Paul Biya revalorise de 5% le salaire mensuel de base du personnel civil et militaire

Published

on

Spread the love

Le président Paul Biya a revalorisé de 5% le salaire mensuel de base du personnel civil et militaire.

Le Chef de l’Etat a signé ce mercredi 21 février, le décret portant rémunération mensuelle de base des personnels civils et militaires. À compter du 1er février 2024, le salaire de base mensuel du personnel civil et militaire est revalorisé de 5% selon l’article 1er du décret.

Les nouveaux barèmes salariaux induits par cette revalorisation sont présentés en annexe du décret dont nous vous proposons l’intégralité.

Advertisement

Décret du portant revalisation mensuelle de base

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR actucameroun.com

Advertisement
Continue Reading

Rejoint le groupe WhatsApp

Trending