Connect with us

Actualité

une dame remet 250.000 FCFA à sa domestique pour empoisonner son mari

Published

on

Spread the love

Dans une affaire des plus troublantes, Carine Merline E., employée de maison, a fait des révélations glaçantes sur une tentative d’empoisonnement ourdie par son employeuse, Odile K., contre son propre époux, Maximilien K. L’affaire rapportée par Cameroon Tribune est survenue au quartier Bonapriso, et a secoué la quiétude du quartier et suscité l’indignation.

Carine Merline E., employée de maison d’un couple en froid, a révélé dimanche la proposition à elle faite la veille par sa patronne.

Couscous, sauce gombo aux crabes. Ceci aurait pu être le dernier menu de Maximilien K., 52 ans, ingénieur de conception vivant à Bonapriso. Ce samedi 25 mars, l’homme a échappé à un empoisonnement ourdi par son épouse. Odile, prestataire de services âgée de 34 ans. C’est en tout cas ce que l’employée de maison du couple, Carine Merline E., 32 ans, a confié à la brigade de gendarmerie de New Bell dimanche.

D’après la domestique, le couple traversait un passage orageux depuis quelque temps, avec des épisodes de violences verbales teintées de menaces de mort réciproques. Un jour, l’homme aurait ainsi promis l’asphyxie à son épouse. Ce à quoi cette dernière a répondu qu’elle pourrait l’éliminer la première…

Samedi, Carine Merline a accompagné sa patronne au marché puis fait la cuisine – tâche dont elle s’occupe de façon sporadique, pour un supplément salarial. La maîtresse de maison la laisse alors pour une sortie, et annonce son retour à 18h. Mais avant de s’en aller. Odile K. remet un sachet de poudre à sa bonne. Elle devra en mettre dans la sauce au moment de servir monsieur.

Carine demande s’il s’agit d’un « charme ». La réponse est négative, puis la patronne a cette précision : « Je veux finir avec lui ». Elle donne ensuite 250.000 F à Carine pour la tâche, et lance en partant : « Je compte sur toi ».

Odile K. a appelé sa domestique plusieurs fois cet après-midi. Carine dira à l’audition que son téléphone était alors en charge. Elle y trouvera plusieurs messages, dont : « Tu as servi ? Tu as mis le petit truc là ? ». Mme K. est rentrée plus tôt que prévu, et a trouvé son mari en vie. Et apparemment de bonne humeur : l’homme aurait déclaré combien le plat du jour était savoureux, se disant prêt à manger la même chose le lendemain.

Le lendemain, dimanche, Carine doit passer à son lieu de service pour du repassage. Elle commence cette journée par la messe de 6h. Après ces laudes, la jeune femme se confie à un prêtre. Lequel lui conseille de remettre argent et poudre à sa patronne.

Mais de la dénoncer si elle lui fait pression. Dès qu’elle arrive à Bonapriso, Carine est prise à partie par la maîtresse de maison, qui lui crache sa déception en mots crus : « Je ne suis pas contente ! Si tu ne voulais pas, il fallait me dire ! »…

Ce que Carine va dire, ce sera toute la vérité au patron, dès qu’elle le verra au salon. A ce moment. Odile K. est dans sa chambre. A l’appui de ses dires, la domestique brandit le petit sachet, et évoque la « prime ». Maximilien fonce dans la chambre et ramène son épouse de force au salon. Puis lui ordonne de consommer de la fameuse poudre. Une dispute éclate et Carine sort. Elle dira au vigile d’appeler les forces de l’ordre.

Pendant son audition. Odile K. a prétendu que le produit dans le sachet était un charme. Un gendarme lui a suggéré d’y goûter, ce qu’elle a refusé de faire. La dame est en garde à vue. Maximilien K. a dit à Carine de garder les 250.000 F, et la famille de cette dernière lui a conseillé de quitter cet emploi.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualité

Sénégal : Bassirou Diomaye Faye prend une décision en faveur des victimes des violences politiques

Published

on

Spread the love

Le président Bassirou Diomaye Faye annonce l’indemnisation des victimes des évènements malheureux de janvier 2021 à février 2024. C’est l’une des décisions prises en Conseil des ministres ce mercredi 24 avril 2024. Elle s’inscrit dans le cadre du processus de réconciliation nationale.

Sénégal : Bassirou Diomaye Faye annonce l’indemnisation des victimes des évènements de janvier 2021 à février 2024

Le président Bassirou Diomaye Faye se « dit particulièrement soucieux du renforcement de la réconciliation nationale ». Pour un aboutissement heureux du processus de réconciliation, le chef de l’Etat pense qu’il faut la « justice dans le traitement adéquat des cas des victimes des évènements de janvier 2021 à février 2024, notamment les familles endeuillées et les blessés ». « A cet effet, le Chef de l’Etat a demandé au Premier Ministre de mettre en place une commission d’indemnisation des victimes des évènements de janvier 2021 à février 2024 », lit-on dans le communiqué final du Conseil des ministres.

La commission doit, dans les meilleurs délais, « identifier les victimes et procéder à l’évaluation des préjudices subis, ainsi qu’à la prise en charge effective des blessés en cours de traitement ». « En outre, le Premier Ministre devra faire, avec les Ministres concernés, le point sur l’état d’avancement de ce dossier prioritaire tous les quinze (15) jours en Conseil des ministres », précise le porte-parole du gouvernement.

Les violences politiques survenus lors des évènements de janvier 2021 sont liés à l’incarcération d’Ousmane Sonko, principal opposant au régime de Macky Sall, à l’époque. C’était le début de ses ennuis judiciaires dans le dossier « viols et menaces de mort » qui l’a opposé à Adji Sarr. En février 2024, de nouvelles violences ont éclaté suite à la volonté affichée de Macky Sall de reporter l’élection présidentielle.

Continue Reading

Actualité

La CAN 2023 a rapporté un bénéfice de 80 millions de dollars à la CAF

Published

on

Spread the love

La Coupe d’Afrique des Nations, CAN 2023 a rapporté 80 millions de dollars de la Confédération africaine de football (CAF) selon son président.

La CAN 2023 a rapporté un bénéfice de 80 millions d’euros à la CAF

La CAN 2023, disputée du 13 janvier au 11 février en 2024 en Côte d’Ivoire est sans doute la meilleure jamais organisée sur le continent africain. Dans une interview à France 24, le président de la CAF, Patrice Motsepe a révélé l’important bénéfice gagné par son institution.

« On a gagné plus de 80 millions de dollars. C’est ça le bénéfice. Si on regarde les éditions précédentes, on a gagné à peu près 4 millions. Donc on est passé à 80 millions et une grande partie de cet argent va aux 54 pays pour développer le football », a déclaré Patrice Motsepe.

« La CAN 2023 en Côte d’Ivoire a été la plus rentable de l’histoire. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Mais ça ne peut être rentable que si la qualité du football africain est enthousiasmante », a conclu le patron du football africain.

Depuis la fin du tournoi remporté par les Éléphants, tous les observateurs sont unanimes sur la qualité tournoi organisé par la Côte d’Ivoire pour la deuxième fois de son histoire.

Continue Reading

Actualité

Vidéo : L’incroyable but de Samuel Eto’o contre Emmanuel Macron

Published

on

Spread the love

Lebledparle.com est le premier média d’actualité camerounaise. Cameroun infos en direct aujourd’hui. L’actualité des journaux camerounais, la revue de presse camerounaise, les nouvelles du Cameroun et toutes les informations à jour. L’actualité en direct de Yaoundé, Douala, NOSO et toutes les régions camerounaises. L’actualité politique au Cameroun, les faits divers du Cameroun, l’actualité des médias camerounais, les analyses et toute l’actu en temps réel et en continu.

Continue Reading

Trending