Connect with us

Actualité

Samuel Eto’o n’a pas démissionné de la FECAFOOT ! Une fake news agite la toile

Published

on

Spread the love

Un faux communiqué, habilement conçu avec les insignes officiels de la Fecafoot, a rapidement circulé, laissant croire que l’ancien capitaine des Lions Indomptables aurait écrit : « Je vous prie d’accepter ma démission avec effet immédiat ».

Cette fausse information a semé le trouble parmi les supporters du football camerounais et les observateurs sportifs, créeant de nombreuses réactions sur la toile notamment. Cependant, il s’est rapidement avéré qu’il s’agissait d’une fake news. Samuel Eto’o, qui a été élu à la présidence de la Fecafoot en décembre 2021, n’a pas quitté son poste et continue de remplir ses fonctions malgé les remous que connait l’institution actuellement.

La fécafoot aux Cotés de Marc Brys au Ministère des Sports - DR
La fécafoot aux Cotés de Marc Brys au Ministère des Sports – DR

Samuel Eto’o a démissionné ? la vérité sur l’affaire

En réalité, Samuel Eto’o est actuellement très engagé dans la préparation des prochains matchs de l’équipe nationale contre le Cap-Vert et l’Angola. Ces rencontres, prévues pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2026, sont d’une importance capitale pour les ambitions du Cameroun sur la scène internationale. Samuel Eto’o travaille désormais en étroite collaboration avec le staff technique pour garantir la meilleure performance possible des Lions Indomptables.

Cette tentative de désinformation n’est pas la première à viser Samuel Eto’o depuis son accession à la tête de la Fecafoot. Depuis son élection, l’ancien attaquant de renom a été confronté à plusieurs défis dont la plus récente est le conflit avec le minesup et le sélectionneur Marc Brys. Mais l’ancien capitaine des lions indomptables a toujours montré une résilience dans certaines situations. Après la Coupe du monde 2022 au Qatar, où le Cameroun a fait une prestation honorable, Eto’o avait déjà fait face à des rumeurs concernant une possible démission. Cependant, le comité exécutif de la Fecafoot avait rejeté cette demande, affirmant son soutien continu à son président.

Le faux communiqué de la FECAFOOT qui circule sur la toile

Le faux de la communiqué de la FECAFOOT
Le faux de la communiqué de la FECAFOOT

Dans une conférence de presse où les esprits étaient apaisés, Samuel Eto’o a réaffirmé son engagement à mener à bien son mandat, soulignant l’importance de la stabilité et de la continuité pour le développement du football camerounais. Sous sa direction, la Fecafoot a entrepris plusieu.rs réformes visant à améliorer la gouvernance et les performances du football national. Dans la journée d’hier, Samuel Eto’o avait pourtant viré Marc Brys et son staff.

Les fausses nouvelles et les tentatives de déstabilisation sont devenues monnaie courante dans le monde du sport, où les enjeux sont souvent élevés. Cependant, Samuel Eto’o reste concentré sur ses objectifs à long terme. Sa vision pour le football camerounais inclut le renforcement des infrastructures, la promotion des jeunes talents et l’amélioration de la compétitivité des équipes nationales à tous les niveaux.

Si la fake news de la démission de Samuel Eto’o ait suscité une vague d’émotions et de spéculations, la réalité est claire : Samuel Eto’o reste fermement à la tête de la Fecafoot, engagé à poursuivre son travail pour le bien du football camerounais. Ses efforts pour préparer les Lions Indomptables pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2026 démontrent sa détermination à voir le Cameroun briller sur la scène internationale. Le président de la FECAFOOT a présenté ses excuses en conférence de presse.

Les excuses de Samuel Eto’o en conférence de presse

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualité

Centrafrique : 2 français arrêtés avec des armes à Bangui

Published

on

Spread the love

En Centrafrique, deux ressortissants franco-algériens ont été interpellés le lundi 10 juin par la gendarmerie avec des armes dans la capitale Bangui.

RCA : 2 français arrêtés avec des armes

À Bangui, capitale de la République Centrafricaine, deux ressortissants franco-algériens ont été arrêtés le lundi 10 juin 2024. Des armes, des munitions, des grenades, des casques militaires ont été découverts lors de la perquisition à leurs domiciles.

Ces franco-algériens, conduits dans les locaux de la Section de recherches et d’investigations, sont détenteurs de cartes de résidence à Dubaï ainsi que les saisies effectuées au cours de la perquisition. Pour l’heure, aucune communication officielle n’a filtré sur leur situation.

Selon RFI, ces individus seraient impliqués dans le secteur minier avec des opérateurs économiques étrangers, mais aussi avec des personnalités politiques centrafricaines importantes. Ces arrestations interviennent dans un contexte marqué par un début de dégel des tensions entre Bangui et Paris.

Continue Reading

Actualité

Après sa réconciliation avec Coco Emilia, Françis Mvemba révèle ses infidélités

Published

on

Spread the love

Francis Mvemba et Coco Emilia totalisent 04 annnées de mariage. Mais les deux n’ont vraiment pas vécu longtemps leur union. Et cette distance physique aurait conduit Francis a avoir des aventures avec plusieurs  autres femmes.

Le millionnaire Congolais ne l’a pas caché la nuit dernière à  son Biscuit,  alors qu’il semble actuellement se réconcilier avec la belle influenceuse Camerounaise. Des vidéos du couple entrelacé, au Famous, ont circulé sur la toile.

Après cette réconciliation face au public, Mvemba balise le terrain et fait ses aveux. Il ne cache pas avoir eu à être infidèles durant cette période de turbulences dans son couple et est prêt à assumer pour éviter le chantage de ses ex-copines:

« Votre attention SVP! Toutes les femmes avec qui j’étais depuis ma séparation avec Emilia, pouvez-vous allez lui parler afin de lui raconter nos relations? Comme-ça le chantage de diffuser nos messages ou vidéos cessent. Elle va se fâcher après elle va pardonner. Maintenant, pour celles qui sont trop fâchées ou trop je ne sais pas quoi, veuillez me trouvez en face physiquement. Emilia vous gère sur les réseaux moi physiquement » a-t-il écrit.

Sa réconciliation avec sa femme semble ne pas avoir enchanté tous le monde, entre les ex en colère et ceux peut être qu’il ne connait même pas mais qui sont trop vex, il a donné la dose de chacun.

Continue Reading

Actualité

La Mauritanie veut produire du fer vert

Published

on

Spread the love

En Mauritanie, la Société Nationale Industrielle et Minière (SNIM) et la compagnie CWP Global ont conclu, au début du mois de juin, un accord de collaboration portant sur un nouveau centre potentiel de production et d’exportation de fer vert.

Cet accord s’inscrit dans le cadre du projet d’hydrogène vert à très grande échelle de CWP Global, dénommé AMAN, situé dans le nord-ouest du pays. Ce projet prévoit la mise en place d’un complexe de fer à réduction directe (DRI) qui pourrait accueillir plusieurs usines alimentées à l’hydrogène vert.

Ces installations seraient capables de convertir le minerai de fer brut mauritanien en millions de tonnes de fer vert briqueté à chaud (HBI) chaque année, principalement destiné à l’exportation vers l’industrie sidérurgique européenne.

Le HBI vert est perçu comme un élément clé de la décarbonisation de l’industrie sidérurgique et devrait susciter une forte demande à mesure que l’Europe met en œuvre des politiques et des objectifs de décarbonisation industrielle.

Cet accord révèle les opportunités offertes par le développement de l’hydrogène vert en Mauritanie. Outre les exportations prévues, l’hydrogène vert pourrait revitaliser le secteur minier du pays, dominé par le fer, dans le contexte de la transition énergétique.

Actuellement, la Mauritanie est le deuxième producteur de fer du continent africain. À mesure que ses clients se tournent vers des produits à faible empreinte carbone, il devient crucial pour le pays de s’adapter et de se positionner sur ce nouveau marché.

En 2023, la SNIM avait déjà signé avec ArcelorMittal un accord visant à évaluer la possibilité de développer conjointement une usine de granulation et une usine de production de minerai de fer préréduit en Mauritanie. Ce projet devrait également bénéficier du développement de l’hydrogène vert.

Continue Reading

Trending