Connect with us

Actualité

Samuel Eto’o convoqué au tribunal pour des faits de filouterie d’une facture de 11 millions de Fcfa

Published

on

Spread the love

Alors que les Lions Indomptables affrontent l’Angola ce mardi 11 juin 2024 à Luanda dans le cadre des qualifications comptant pour la prochaine coupe du monde, le Président de fecafoot quant à lui est attendu au tribunal de première instance de Yaoundé Centre Administratif. Il est traîné devant cette juridiction pour les faits de filouterie d’une facture de 11 millions de Fcfa par l’Hôtel Massao Palace situé à Yaoundé. Il devra donc s’y présenter pour répondre des faits qui lui sont reprochés.
Las d’attendre depuis 2 ans que ses factures soient payées, la direction de l’hôtel sus mentionné a décidé de traîner Samuel Eto’o en justice. Jusqu’au mois d’avril, la plainte était encore bloquée au tribunal par les amis magistrats de l’ancien capitaine de l’equipe nationale de football du Cameroun. C’est finalement le 26 avril passé, soit trois jours après la parution de notre article dans lequel nous revelions en exclusivité cette affaire sur les réseaux sociaux que la justice a enfin fixé la date d’audience pour ce 11 juin 2024.

Pour rappeler les faits, après son élection à la présidence de la Fecafoot en décembre 2021, Samuel Eto’o a sollicité le Massao Hôtel Palace situé au quartier Tsinga à Yaoundé, pour l’hébergement de deux équipes de football (Colombe Sportive du Dja-et-Lobo et Stade Renard Fc de Melong) sur la durée du 5 mars 2022 au 7 mai 2022, contre la promesse d’un règlement rapide de la facture. Rassuré par les promesses de paiement immédiat et n’ayant aucun doute sur la moralité de l’ancien attaquant camerounais, les responsables de l’hôtel accepteront de loger et nourrir les délégations envoyées par ce dernier. Pour le satisfaire, l’hôtel s’est même endetté auprès de ses fournisseurs. Seulement, au moment de régler la facture qui s’élève à 11 millions de Fcfa.

A LIRE AUSSI: Les raisons pour lesquelles Samuel Eto’o est très détesté enfin révélées

Samuel Eto’o a commencé à multiplier les subterfuges, allant ainsi de dilatoire en dilatoire.
Le promoteur de l’hôtel en question a demandé plusieurs fois d’être payé, Eto’o ne lui répondait plus. Il l’a même assigné en conciliation devant le tribunal pour règlement amiable, le président de la Fecafoot n’est jamais venu. Ayant finalement compris qu’il s’agit d’une entourloupe, surtout qu’il ressort des documents de la Fecafoot qu’il a fait décaisser cet argent pour payer les hôtels que les équipes ont loué, Massao Hôtel Palace n’avait plus d’autres choix que d’amener l’affaire au pénal pour « complicité de filouterie d’hôtel, de boisson et d’aliment ». En français facile ça veut dire que quelqu’un loge dans votre hôtel, il mange, boit et fuit sans payer la facture.

Étant entendu que d’après l’article 97 du code pénal : « est complice d’une infraction qualifiée crime ou délit : celui qui provoque de quelque manière que ce soit la commission de l’infraction ou donne des instructions pour la commettre; celui qui aide ou facilite la préparation ou la consommation de l’infraction. »

Dans le cas d’espèce, c’est Eto’o Fils qui a coordonné et organisé la filouterie par les équipes sus mentionnées.

Dans les milieux de la justice camerounaise, il est reconnu que Eto’o a des soutiens et amis magistrats qui le protègent. Il faut savoir qu’il y a des plaintes contre Samuel Eto’o qui sont bloquées dans les tribunaux de Yaoundé et Douala par ses amis magistrats véreux et intéressés.
Il n’y a pas que le Massao Hôtel Palace qui réclame 11 millions de Fcfa au président de la Fecafoot. Un autre hôtel, notamment Suita Hôtel, situé au quartier Bastos à Yaoundé, lui revendique egalement la somme de 4 536 100 Fcfa (quatre millions cinq cent trente six mille cent francs CFA). Cette somme correspond à ses « différents hébergements, séminaires et consommations ».
𝑷𝒂𝒖𝒍 𝑪𝒉𝒐𝒖𝒕𝒂 (𝑷𝑪)/𝙇𝙚 𝙏𝙜𝙫 𝙙𝙚 𝙇’𝙞𝙣𝙛𝙤
𝙅𝙤𝙪𝙧𝙣𝙖𝙡𝙞𝙨𝙩𝙚 /𝙇𝙖𝙣𝙘𝙚𝙪𝙧 𝙙’𝙖𝙡𝙚𝙧𝙩𝙚

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualité

Pluies diluviennes à Abidjan : le bilan des victimes revu à la hausse

Published

on

Spread the love

Les pluies diluviennes qui s’abattent sur Abidjan, la capitale économique ivoirienne depuis le jeudi 13 juin ont fait huit morts selon le nouveau bilan actualisé.

Huit morts suite aux pluies diluviennes à Abidjan

Les sapeurs-pompiers ont annoncé un bilan revu à la hausse suite aux fortes pluies qui s’abattent sur Abidjan depuis jeudi. En date du samedi 15 juin, le bilan fait état de « 412 victimes, dont 386 mises en sécurité et 18 personnes évacuées dans des centres de santé ». Trois autres décès ont été enregistrés, faisant passer le bilan à 8 morts.

Les personnes décédées ont été emportées par les eaux ou ensevelies suite à des éboulements, précisent les Pompiers. Le District d’Abidjan a fait des recommandations aux populations dans cette période critique. Le ministre-gouverneur Cissé Bacongo a demandé aux Abidjanais de limiter les déplacements sauf en cas d’extrême nécessité.

Selon l’agence météorologique ivoirienne Sodexam, en seulement 24 heures, la commune de Yopougon (nord d’Abidjan) e enregistré 214 mm de pluie et celle de Cocody (nord d’Abidjan) 205mm, soit un quart des précipitations attendues sur l’ensemble des trois mois de la saison des pluies (mai-juin-juillet), en une seule journée. Le seuil « normal » défini est de 50 mm en 24 heures ajoute la Sodexam.

Continue Reading

Actualité

Côte d’Ivoire : Vitale rend hommage à son mari à l’occasion de la fête des pères

Published

on

Spread the love

La fête des pères est célébrée ce dimanche 15 juin dans plusieurs pays du monde. En Côte d’Ivoire où cette fête coïncide avec la Tabaski des musulmans, Vitale en a profité pour rendre hommage à son époux.  

Vitale : ‘’Merci d’être toujours le meilleur mari et le meilleur papa pour moi et les enfants’’

Dans de nombreux pays du monde, ce dimanche 16 juin est consacré à la célébration annuelle de la fête des pères. Cette fête à l’honneur des pères est l’occasion pour tous les enfants à travers le monde d’offrir des présents ou d’adresser des messages à leurs géniteurs ou encore à celui qui a fait ou fait office de père dans leur éducation à un moment donné de leur vie. Des femmes mariées profitent également de cette occasion pour envoyer des messages à leurs époux. 

C’est le cas en Côte d’Ivoire pour la chanteuse Coupé-décalé ivoirienne, Vitale. Elle a saisi cette opportunité pour magnifier son mari qui l’a épousé le 15 juillet 2023 au cours d’un mariage civil à l’hôtel communal de Cocody pendant cette fête qui coïncide pour la première fois en Côte d’Ivoire avec la Tabaski des musulmans. A travers un message accompagné d’une photo d’elle et son époux, publiés sur sa page Facebook, Vitale dit ceci : ‘’Dieu m’a ramené feu mon père à travers mon époux. Orpheline de père et de mère, je me sentais seule et abandonnée de tous jusqu’à ce que le bon Dieu te fasse entrer dans ma vie et depuis ce jour je respire la grande paix du cœur’’.

448454624 1041084930710031 6623723217802621643 n

L’artiste Coupé-décalé continue à faire des éloges à Marko Versace, lui aussi chanteur Coupé-décalé, basé en France. ‘’Enfin, je ne suis plus seule, Dieu m’a ramené mon papa et oui tu représente mon père aujourd’hui et je te suis très reconnaissante pour tout l’amour que tu me donnes. Mon cher époux, que Dieu t’aide à devenir le milliardaire que tu souhaites parce que tu le mérites, saches que pour moi tu l’es déjà. Merci d’être toujours le meilleur mari et le meilleur papa pour moi et les enfants. On t’aime ! Bonne fête papa’’, ajoute-t-elle. Des heures plus tard, Vitale a partagé la photo de son défunt père et celle de son mari dont la ressemblance est frappante avec le premier cité.

Continue Reading

Actualité

Sénégal : Bassirou Diomaye Faye ordonne la libération de plus de 300 prisonniers

Published

on

Spread the love

Au Sénégal, le nouveau Président Bassirou Diomaye Faye a accordé la grâce présidentielle à plus de 300 prisonniers à la veille de la fête de Tabaski. Une initiative qui témoigne de la clémence de l’Etat vis-à-vis des bénéficiaires qui doivent maintenant se réinsérer dans la vie active.

Sénégal : Bassirou Diomaye Faye accorde la grâce présidentielle à plus de 300 détenus

Au Sénégal, environ 376 prisonniers condamnés pour diverses infractions vont retrouver la liberté. Il s’agit des bénéficiaires de la première mesure de grâce présidentielle prise par le nouveau président Bassirou Diomaye Faye après son investiture le 02 avril 2024.

Cette décision s’inscrit dans le cadre d’une tradition de clémence et de compassion afin de permettre à ces personnes incarcérées pour diverses raisons de rejoindre leurs familles respectives pour la célébration de la fête de Tabaski.

La mesure de grâce est prise conformément aux dispositions des articles 43 et 47 de la Constitution. Les bénéficiaires ont été sélectionnés selon les règles établies par la loi en la matière. Dans la répartition des effectifs, certaines maisons d’arrêt et de correction se sont taillées la part du lion. C’est le cas de la maison de correction de Sébikotane et de la maison d’arrêt de Mabour où 85 et 75 personnes seront respectivement libérées.

Continue Reading

Trending