Connect with us

Actualité

Présidentielle au Rwanda : Diane Rwigara annonce sa candidature

Published

on

Spread the love

Le 8 mai 2024, Diane Rwigara a annoncé sa candidature à la présidentielle du 15 juillet au Rwanda. Cette femme de 42 ans, déjà candidate malheureuse en 2017, se présente comme une critique de Paul Kagame, qui brigue un quatrième mandat.

Diane Rwigara devient ainsi la quatrième candidate déclarée pour cette élection. Elle rejoint  Paul Kagame, figure dominante du pays depuis la fin du génocide en 1994 et président depuis 2000, ainsi que Frank Habineza, député et chef du Parti démocratique vert, une formation d’opposition autorisée par le pouvoir, et Philippe Mpayima, candidat indépendant.

« Un nouveau chapitre pour le Rwanda commence maintenant. Ensemble, nous ferons l’histoire ! Rejoignez-moi alors que je me présente à la présidence », a-t-elle tweeté.

Victoire Ingabire, figure de l’opposition qui avait également exprimé son intention de se présenter, a vu ses espoirs anéantis après qu’un tribunal a rejeté en mars sa demande de restauration de ses droits civiques, suspendus depuis sa condamnation en 2013, notamment pour « minimisation du génocide de 1994 ».

Selon le calendrier électoral officiel, les candidats à la présidentielle et aux législatives du 15 juillet prochain doivent déposer leurs dossiers entre le 17 et le 30 mai. La liste définitive des candidats sera annoncée le 14 juin.

Diane Rwigara avait précédemment tenté de se présenter à la présidentielle d’août 2017, mais sa candidature avait été rejetée par la commission électorale en raison de présumés faux documents. Cette décision avait suscité des critiques de la part de gouvernements occidentaux et de groupes de défense des droits de l’Homme.

Après avoir été arrêtée et jugée pour falsification de documents, ainsi que pour « incitation à l’insurrection » aux côtés de sa mère et de sa sœur, elle avait été acquittée en 2018 de ces accusations, jugées « infondées » par le tribunal.

Diane Rwigara est la fille d’Assinapol Rwigara, un entrepreneur rwandais influent qui avait fait fortune dans l’industrie et l’immobilier. Dans les années 1990, il avait largement soutenu le Front patriotique rwandais (FPR) de Paul Kagame avant que celui-ci ne renverse le pouvoir extrémiste hutu en juillet 1994, mettant fin au génocide.

Après le décès de son père en février 2015 dans un accident de la route, officiellement attribué à la police, Diane Rwigara s’est éloignée du FPR, contestant la version officielle et dénonçant un « assassinat ».

Malgré le spectaculaire développement économique du Rwanda sous la présidence de Paul Kagame, souvent loué pour avoir reconstruit le pays après le génocide, ce dernier est régulièrement accusé de violer la liberté d’expression et de réprimer toute forme d’opposition.

Depuis son élection par le Parlement en avril 2000, Kagame a remporté plus de 90% des voix lors des élections présidentielles au suffrage universel en 2003, 2010 et 2017.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualité

Le Niger invite la CEDEAO à rejoindre l’Alliance des Etats du Sahel

Published

on

Spread the love

L’appel a été lancé par le Premier ministre Ali Mahaman Lamine Zeine à Nairobi au Kenya, lors de l’Assemblée annuelle de la Banque africaine de développement (BAD).

Ali Mahaman Lamine Zeine, PM du Niger lance un appel à la CEDEAO

Les Etats membres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) à rejoindre sont invités à rejoindre l’Alliance des Etats du Sahel (AES), fondée par le Mali, le Niger et le Burkina Faso.

« Je ne peux pas être trop provocateur, mais je veux demander à Cédéao de rejoindre l’AES. Il y a des pays de la CEDEAO qui voudraient probablement rejoindre l’AES, parce qu’à l’intérieur de l’AES, c’est la culture de la souveraineté et de la dignité du continent », affirme le Premier ministre du Niger.

Pour certains analystes, cette sortie du Chef du gouvernement nigérien est une provocation à l’endroit des pays de la CEDEAO qui négocient pour le retour des membres de l’AES. Le président sénégalais Bassirou Diomaye Faye est mandaté pour cette mission.

Continue Reading

Actualité

Zackougla à l’Ambassade de France : “Je veux mon visa”

Published

on

Spread the love

La comédienne camerounaise Zackougla était encore dans l’attente de son visa pour la France ce mercredi 29 mai 2024. Elle doit s’y produire dans le cadre d’un spectacle live inédit le 1er juin prochain à Paris. Un contretemps qui met l’artiste dans l’angoisse. Zackougla et son partenaire de scène de toujours, Edoudoua Non glacé, devraient présenter leur spectacle « Un couple Xtraordinaire » au théâtre Traversière dès 19 heures. Edoudoua est déjà arrivé à Paris, mais Zackougla, elle, est toujours bloquée au Cameroun, en attente de son précieux sésame.

Incompréhension et inquiétude

La comédienne a exprimé son incompréhension sur sa page Facebook, où elle a informé ses fans de la situation. « Mon visa n’est toujours pas disponible à l’ambassade de France. Je ne comprends pas », a-t-elle déclaré.

Ses fans, eux, suivent la situation de près. Ils espèrent de tout cœur que Zackougla pourra obtenir son visa à temps et rejoindre Paris pour ce spectacle tant attendu. Après Paris, Zackougla et Edoudoua sont attendus à Bruxelles, en Belgique, le 5 juillet, pour un autre show. Ils termineront leur tournée française à Lyon le 13 juillet. Au moment où nous mettons sous presse, la situation de Zackougla n’a pas encore évoluée favorablement. Il reste 2 jours avant la date de l’événement.

Continue Reading

Actualité

Ligue Europa Conférence : Christian Kouamé et la Fiorentina perdent à nouveau en finale

Published

on

Spread the love

Le club italien Fiorentina de l’ivoirien Christian Kouamé vient de perdre la finale de la Ligue Europa Conférence face aux grecs de l’Olympiakos. Une défaite qui sera difficile à digérer tant par les joueurs que les fans de la formation italienne qui concède ainsi une deuxième fois d’affilée, une finale de cette compétition.

L’Olympiakos remporte la Ligue Europa Conférence face à la Fiorentina

Pour cette finale de la Ligue Europa Conférence, Christian Kouamé et ses coéquipiers de la Fiorentina y ont réellement cru. Pour cela, dès les premières minutes, ils ont entamé la rencontre avec pression. Le club italien a même dominé la première période avec 10 frappes mais sans réellement se montrer inquiétant.

En seconde période, les grecs de l’Olympiakos jouant à domicile à Athènes, ont commencé par sortir et le jeu s’est équilibré. C’est derniers ont même donner une première alerte à la 80e minute par une tête de Iborra sur un coup franc qui a fait frisson dans le stade.

Mais c’est finalement vers la fin de la prolongation que l’exploit est venue. D’une tête plongeante, le marocain Ayoub El-Kaabi débloque le compteur pour l’Olympiakos à la 116e minute (1-0). Ce sera donc le score qui va sanctionner cette rencontre à la grande surprise de la Fiorentina.

La finale de Ligue Europa Conférence vient ainsi de filer entre les doigts de la Fiorentina une deuxième fois successive.

Continue Reading

Trending