Connect with us

Actualité

plus de 50 “sorciers” meurent après avoir ingurgité une décoction

Published

on

Spread the love

Selon des sources locales et policières interviewées par la radio nationale angolaise, une cinquantaine de personnes accusées de « sorcellerie » sont mortes en Angola après avoir été obligées de consommer une potion faite à base de plantes. Le produit était censée déterminer si elles pratiquent ou non des rites considérés comme occultes.

« Plus de 50 victimes ont été forcées à boire ce mystérieux liquide qui, selon les conseillers traditionnels, prouve que la personne pratique ou non la sorcellerie », a expliqué à la radio nationale Luzia Filemone, élu local de la municipalité de Camacupa (centre) où le nombre de décès a rapidement augmenté au cours des deux derniers mois.

« Le nombre des décès liés à l’ingestion de ce liquide est passé de 30 à 50 », a indiqué à la radio nationale le chef de la police locale, António Samba.

La loi en Angola ne punit pas formellement la « sorcellerie ». Mais dans la pratique, des « sages » jouant au sein de certaines communautés le rôle de conseillers sont consultés pour déterminer si une personne est ou non un « sorcier ».

Une fois consulté, les sages font ingurgiter au suspect une boisson à base de plantes appelée « mbulungo ». Si la personne succombe après avoir bu le liquide, il est alors prouvé que celle-ci pratique la sorcellerie, a expliqué à la radio le porte-parole de la police provinciale, António Hossi.

Essama Aloubou

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualité

110 civils enlevés par des jihadistes

Published

on

Spread the love

Au Mali, des jihadistes présumés détiennent dans le centre du pays, plus de 110 civils enlevés il y a six jours, a indiqué lundi à l’AFP.

Selon la même source, trois bus transportant des civils ont été arrêtés le 16 avril par des « jihadistes », qui ont forcé les véhicules et les passagers à se diriger vers une forêt entre Bandiagara et Bankass, ont indiqué un groupement associatif local et un élu.

« Les trois bus et les passagers, soit plus de 120, sont toujours détenus par des jihadistes », a soutenu un élu de Bandiagara, qui a souhaité garder l’anonymat pour des raisons de sécurité.

Le Mali est ravagé depuis 2012 par différentes factions affiliées à Al-Qaïda et au groupe État islamique, ainsi que par des forces d’autodéfense autoproclamées et des bandits.

La détérioration de la situation sécuritaire a été aggravée par une crise humanitaire et politique.

La violence s’est propagée au Burkina Faso et au Niger voisins, ces trois pays ayant vu des régimes militaires prendre le pouvoir.

Continue Reading

Actualité

France : Ferre Gola relève le défi de la salle Arena Adidas de Paris

Published

on

Spread the love

Le chanteur congolais, Ferre Gola est entré dans l’histoire après ses deux concerts le samedi 20 avril et dimanche 21 avril à l’Arena Adidas de Paris. Il a réussi le pari de remplir cette salle mythique. 

Ferre Gola réussi le pari de remplir la salle Arena Adidas de Paris 

Les deux concerts donnés par le chanteur congolais, Ferre Gola le samedi 20 avril et dimanche 21 avril à l’Arena Adidas de Paris seront des dates historiques dans les annales de la musique africaine. Celui qu’on appelle Le Padre a fait mentir tous ses détracteurs en jouant dans une salle de 8000 places complètement remplie. Alors que ceux-ci ont programmé l’échec des deux spectacles. 

Selon les médias congolais, Ferre Gola n’avait vraiment pas communiqué sur ces deux dates, mais que le public a répondu massivement à son appel dans la mythique salle. Jesus de Nuances rentre ainsi dans l’histoire des artistes congolais et africains de façon générale qui arrivent à afficher complet dans des salles en Europe. 

Cette performance et prouesse démontre de plus en plus l’aura de l’interprète de l’album ‘’Dynastie 2 volume 2’’, auprès de nombreux mélomanes dans le monde. Ses chansons sont appréciées par un large public d’ici et d’ailleurs. Face à succès, le chanteur ivoirien, Tiesco le Sultan qui a fait la première partie du concert n’a pas tari d’éloge sur son compte Instagram à l’endroit de Chair De Poule. ‘’Y’a Dieu dedans, première partie pour soutenir le guide Ferre Gola’’, écrit-il. Il a aussi publié plusieurs extraits de sa prestation. 

Continue Reading

Actualité

Pascaline Bongo relaxée à Paris

Published

on

Spread the love

Soupçonnée de corruption passive d’agent public étranger au début des années 2010 au Gabon, Pascaline Bongo, aînée du défunt président gabonais, Omar Bongo, a été relaxée lundi 22 avril par le tribunal correctionnel de Paris.

Aux côtés de la sœur du président déchu Ali Bongo ont comparu, début 2024, la société d’ingénierie française Egis et trois de ses anciens cadres, ainsi que l’homme d’affaires gabonais Franck Ping et l’avocate Danyèle Palazo-Gauthier. Tous ont été relaxés.

Pascaline Bongo, qui clamait son innocence, était soupçonnée d’avoir accepté d’intervenir en faveur d’Egis Route dans l’attribution de marchés publics, contre la promesse de 8 millions d’euros de rétrocommissions.

Vous pouvez partager un article en cliquant sur les icônes de partage en haut à droite de celui-ci.
La reproduction totale ou partielle d’un article, sans l’autorisation écrite et préalable du Monde, est strictement interdite.

Le tribunal a jugé que, dans les fonctions qu’elle occupait à l’époque comme « haute représentante personnelle du président de la République », elle n’avait « pas la faculté d’attribuer le marché » concerné et que, « tout au plus, ses fonctions et sa proximité fraternelle réelle ou supposée avec le président de la République auraient pu lui permettre d’user de son influence ».

« Pour autant, aucun élément du dossier ne permet de démontrer une intervention en ce sens et, surtout, l’infraction de trafic d’influences d’agent public étranger n’existait pas au moment des faits », a détaillé la présidente en rendant le délibéré.

« Il est rassurant que le tribunal ait fait une juste appréciation de la situation et dépassé les raisons d’opportunité qui avait conduit le parquet à la renvoyer devant le tribunal. C’est une victoire du droit », s’est félicitée l’avocate de Pascaline Bongo, MCorinne Dreyfus-Schmidt.

Avec AFP

Continue Reading

Trending