Connect with us

Actualité

le gouvernement reconnait enfin une tentative de coup d’état

Published

on

Spread the love

 

Il s’agissait d’une opération pour « subvertir illégalement et renverser le gouvernement démocratiquement élu », a déclaré officiellement le ministre de l’Information, Chernor Bah.

Dans le cadre des enquêtes, les autorités ont publié une liste d’une trentaine de personnes dont des civils et militaires, activement recherchées.

Advertisement

Pour rappel, des inconnus armés ont attaqué des baraquements militaires, une armurerie, des centres de détention dimanche dernier semant la panique à Freetown. Ce mardi, les autorités ont reconnu qu’il s’agissait d’une tentative de putsch organisée par des soldats actifs ou à la retraite. Le dernier bilan indique 21 morts dont 14 soldats et trois assaillants.

Advertisement
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualité

une proposition de date pour la présidentielle est sortie du dialogue

Published

on

Spread the love

Alors que le dialogue nationwide au Sénégal a pris fin ce 27 février,  la fee chargée de fixer une date pour la tenue de l’élection présidentielle, a proposé le 2 juin. 

L’élection présidentielle au Sénégal aura lieu le 2 juin prochain.  C’est ce qui est ressorti du dialogue qui s’est tenu entre les forces vives du pays organisé par le Président Macky Sall.  Cette proposition va être soumisse à l’appréciation du président qui, s’il l’approuve,  la soumettra à son tour au Conseil constitutionnel. 

Advertisement

Notons qu’en ce qui concerne le mandat du président, il ne dépassera pas le 2 avril comme prévu par la structure sénégalaise. Il est donc prévu que le président de l’Assemblée nationale prenne les rênes du pays pendant la durée de la transition de deux mois. Cependant,  certains ont proposé que le président reste en poste jusqu’à l’élection. 

La query du dialogue pour la fixation d’une date de l’élection est d’actualité au Sénégal depuis que le président a reporté le scrutin présidentiel. Le Conseil constitutionnel a ensuite décidé que cela n’était pas conforme à la loi fondamentale du pays et à ordonné la poursuite du processus électoral. Sall à accepter se conformer à la décision et à réaffirmé qu’il quitterait le pouvoir à la fin de son mandat. 

Advertisement

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR actucameroun.com

Advertisement
Continue Reading

Actualité

Présidentielle au Sénégal : la date du premier tour fixée

Published

on

Spread the love

Le dialogue nationwide au Sénégal a pris une tournure décisive aujourd’hui, le 27 février 2024, avec des conclusions importantes concernant la candidature de Karim Wade. Au cours de ce prestigieux dialogue entre les acteurs politiques, la date du premier tour pour les élections présidentielles a été fixée.

Advertisement

La date des élections présidentielles au Sénégal connue

Malgré le rejet preliminary par le Conseil constitutionnel en raison d’une présumée affaire de double nationalité soulevée par le député et candidat Thierno Alassane Sall, la fee a tranché en faveur de la candidature de Wade-fils.En effet, une annonce encore plus significative a été faite, indiquant que les dossiers des candidats initialement recalés seront réévalués en vue d’une attainable réintégration.

Cette décision offre une opportunité aux candidats dont les candidatures avaient été initialement rejetées. À cet effet, il est également souligné que les 19 candidats déjà validés par le Conseil constitutionnel seront maintenus, assurant ainsi une diversité de choix pour les électeurs. En plus, la fee chargée de déterminer la date de l’élection présidentielle au Sénégal a proposé le 2 juin 2024, mais la décision finale appartient au président Macky Sall.

Advertisement

En réalité, il est à noter que ces conclusions pourraient être soumises à l’appréciation du Conseil constitutionnel, ajoutant une couche supplémentaire de validation institutionnelle. Les idées sont désormais tournées vers le verdict du président Macky Sall.

Advertisement
Continue Reading

Actualité

Mali : trois otages italiens libérés

Published

on

Spread the love

Le gouvernement italien a annoncé ce mardi 27 février, la libération de trois de ses ressortissants enlevés en mai 2022 au Mali.

Advertisement

Rome annonce la libération de trois ressortissants italiens au Mali

Trois Italiens (un homme, son épouse et leur fils) avaient été enlevés en mai 2022 dans le sud de Bamako, capitale du Mali. Ce mardi 27 février, le gouvernement italien a annoncé leur libération dans la nuit du 26 au 27 février.

« Cette nuit, trois citoyens italiens ont été libérés, Rocco Langone, son épouse Maria Donata Caivano et son fils Giovanni Langone, enlevés le 19 mai 2022 » au sud-est de la capitale Bamako, indique le communiqué. Selon Rome, leur libération a été rendue potential grâce au travail des providers secrets and techniques italiens et « aux contacts avec des personnalités tribales et avec les renseignements locaux ».

Advertisement

« Je tiens à exprimer mes plus sincères félicitations pour la libération de nos trois compatriotes kidnappés en 2022 au Mali : Rocco Langone, son épouse Maria Donata Caivano et leur fils Giovanni. Et de remercier l’AISE pour son travail extraordinaire qui, de live performance avec le ministère des Affaires étrangères, a permis ce résultat difficile », a réagi Giorgia Meloni, la présidente du conseil italien.

Rome précise que les trois ex-otages se portent bien et devraient être rapatriés ce mardi en Italie. Le rapt avait été perpétré par des hommes armés du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (Jnim), une alliance jihadiste affiliée à al-Qaïda.

Advertisement

Advertisement
Continue Reading

Rejoint le groupe WhatsApp

Trending