Connect with us

Actualité

La revue de presse camerounaise du vendredi 26 avril 2024

Published

on

Spread the love

« Construction d’un Institut panafricain pour les Arts : Le Gouvernement entend apporter tout son soutien », écrit Le Témoin en kiosque. D’après le journal, les assurances ont été données au promoteur de ce grand projet d’envergure, Robert Essong Ekukole par le Ministre des Arts et de la Culture Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt au cours d’une audience que lui a accordé le Minac à la salle des convivialités mercredi 24 avril 2024.

La Voix du Consommateur décrie ce matin, l’absence de contrôle de qualité des eaux en sachet au Cameroun. En effet, note le journal, malgré l’interdiction par les pouvoirs publics de la production et la commercialisation de l’eau en sachet, ce secteur d’activité informel, se développe de jour en jour. « L’eau est donc consommée à partir des forages ou contenue dans des petits sachets plastiques, sans presque aucun contrôle de qualité. Une étude publiée dans PLOS Neglected Tropical Diseases suggère une relation entre la consommation d’eau en sachet vendue dans la rue et un risque accru de contracter le choléra », peut-on lire.

La pauvreté gagne du terrain au Cameroun. Selon le quotidien l’Économie qui cite une étude de l’Institut national de la statistique, 5 des 10 régions du pays ont atteint des niveaux de pauvreté supérieurs à la moyenne nationale. Des détails en page 3.

Pour protéger les producteurs locaux, le gouvernement envisage d’augmenter la taxe sur les jus importés. « Dans une démarche visant à renforcer la collecte des recettes douanières et à protéger l’industrie des boissons hygiéniques au Cameroun, la douane de l’Extrême Nord propose d’augmenter les taxes sur les jus importés », renseigne La Drapeau, qui soutient que cette initiative vise à rétablir une concurrence équitable entre les produits importés et ceux fabriqués localement par les brasseries camerounaises.

Le journal Premières Heures s’intéresse à l’affaire qui oppose le Cabinet Atou, au Port autonome de Douala. Le journal estime dans son édition de ce matin que Cyrus Ngo’o, Directeur général du PAD est un « mauvais perdant ». « Les instances judiciaires ont rendues depuis 2021 un ensemble de 05 décisions toutes en faveur du Cabinet Atou contre lesquelles Cyrus Ngo’o, Dg du PAD reste rebelle », formule notre confrère.

Le Recteur de l’Université de Yaoundé, le Pr Rémi Magloire Etoua, a ouvert séminaire de préparation au concours d’agrégation en médecine humaine, odontostomatologie pharmacie, médecine vétérinaire et productions animales du CAMES, à l’amphi 700, de la Facultés de médecine et des Sciences biomédicales de l’Université de Yaounde I (FMSB), hier 25 avril 2014. À en croire Échos Santé, les candidats sous la supervision de la Doyenne de la Faculté de médecine et des sciences biomédicales, Pr Jacqueline Ze Minkande, sont préparés avec méthode, minutie et rigueur à trois épreuves, notamment les titres et travaux, où le candidat doit dire tout ce qu’il a fait depuis qu’il est médecin depuis qu’il est enseignant, une épreuve de leçon magistrale et une épreuve de malade, il doit être capable d’examiner un malade devant le jury et de répondre à toutes leurs questions.

La Sosucam a accueilli le lancement de la 138e édition de la Fête internationale du travail. Selon le bihebdomadaire La Voix Des Entreprises, c’est à Nkoteng dans la Haute-Sanaga, au siège de la Société sucrière du Cameroun (Sosucam), que Grégoire Owona, Ministre du Travail et de la Sécurité sociale, a donné le ton des festivités marquant la fête du travail, le 24 avril 2024. Placée sous le thème du dialogue social constructif, cette célébration dont l’apothéose aura lieu le 1er mai prochain met en avant l’importance du travail décent et du progrès social.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualité

Le Niger invite la CEDEAO à rejoindre l’Alliance des Etats du Sahel

Published

on

Spread the love

L’appel a été lancé par le Premier ministre Ali Mahaman Lamine Zeine à Nairobi au Kenya, lors de l’Assemblée annuelle de la Banque africaine de développement (BAD).

Ali Mahaman Lamine Zeine, PM du Niger lance un appel à la CEDEAO

Les Etats membres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) à rejoindre sont invités à rejoindre l’Alliance des Etats du Sahel (AES), fondée par le Mali, le Niger et le Burkina Faso.

« Je ne peux pas être trop provocateur, mais je veux demander à Cédéao de rejoindre l’AES. Il y a des pays de la CEDEAO qui voudraient probablement rejoindre l’AES, parce qu’à l’intérieur de l’AES, c’est la culture de la souveraineté et de la dignité du continent », affirme le Premier ministre du Niger.

Pour certains analystes, cette sortie du Chef du gouvernement nigérien est une provocation à l’endroit des pays de la CEDEAO qui négocient pour le retour des membres de l’AES. Le président sénégalais Bassirou Diomaye Faye est mandaté pour cette mission.

Continue Reading

Actualité

Zackougla à l’Ambassade de France : “Je veux mon visa”

Published

on

Spread the love

La comédienne camerounaise Zackougla était encore dans l’attente de son visa pour la France ce mercredi 29 mai 2024. Elle doit s’y produire dans le cadre d’un spectacle live inédit le 1er juin prochain à Paris. Un contretemps qui met l’artiste dans l’angoisse. Zackougla et son partenaire de scène de toujours, Edoudoua Non glacé, devraient présenter leur spectacle « Un couple Xtraordinaire » au théâtre Traversière dès 19 heures. Edoudoua est déjà arrivé à Paris, mais Zackougla, elle, est toujours bloquée au Cameroun, en attente de son précieux sésame.

Incompréhension et inquiétude

La comédienne a exprimé son incompréhension sur sa page Facebook, où elle a informé ses fans de la situation. « Mon visa n’est toujours pas disponible à l’ambassade de France. Je ne comprends pas », a-t-elle déclaré.

Ses fans, eux, suivent la situation de près. Ils espèrent de tout cœur que Zackougla pourra obtenir son visa à temps et rejoindre Paris pour ce spectacle tant attendu. Après Paris, Zackougla et Edoudoua sont attendus à Bruxelles, en Belgique, le 5 juillet, pour un autre show. Ils termineront leur tournée française à Lyon le 13 juillet. Au moment où nous mettons sous presse, la situation de Zackougla n’a pas encore évoluée favorablement. Il reste 2 jours avant la date de l’événement.

Continue Reading

Actualité

Ligue Europa Conférence : Christian Kouamé et la Fiorentina perdent à nouveau en finale

Published

on

Spread the love

Le club italien Fiorentina de l’ivoirien Christian Kouamé vient de perdre la finale de la Ligue Europa Conférence face aux grecs de l’Olympiakos. Une défaite qui sera difficile à digérer tant par les joueurs que les fans de la formation italienne qui concède ainsi une deuxième fois d’affilée, une finale de cette compétition.

L’Olympiakos remporte la Ligue Europa Conférence face à la Fiorentina

Pour cette finale de la Ligue Europa Conférence, Christian Kouamé et ses coéquipiers de la Fiorentina y ont réellement cru. Pour cela, dès les premières minutes, ils ont entamé la rencontre avec pression. Le club italien a même dominé la première période avec 10 frappes mais sans réellement se montrer inquiétant.

En seconde période, les grecs de l’Olympiakos jouant à domicile à Athènes, ont commencé par sortir et le jeu s’est équilibré. C’est derniers ont même donner une première alerte à la 80e minute par une tête de Iborra sur un coup franc qui a fait frisson dans le stade.

Mais c’est finalement vers la fin de la prolongation que l’exploit est venue. D’une tête plongeante, le marocain Ayoub El-Kaabi débloque le compteur pour l’Olympiakos à la 116e minute (1-0). Ce sera donc le score qui va sanctionner cette rencontre à la grande surprise de la Fiorentina.

La finale de Ligue Europa Conférence vient ainsi de filer entre les doigts de la Fiorentina une deuxième fois successive.

Continue Reading

Trending