Connect with us

Actualité

La fin de l’accord militaire entre le Niger et les Etats-Unis est un coup dur pour Washington

Published

on

Spread the love

Le Niger a décidé de mettre fin à l’accord militaire entre lui et les Etats-Unis et, tout comme pour la France, il demande le départ des forces américaines du pays. Selon Paul-Simon Useful, directeur l’Institut d’études de sécurité (ISS) à Addis-Abeba, cela reste un coup dur pour les Etats-Unis, mais également pour le Niger. 

Selon l’analyste Useful, interrogé par RFI sur les conséquences d’un départ des troupes américaines du Niger, il a indiqué qu’ »il faut dire que c’est un coup dur, certainement pour les deux events, parce que, même si le Niger décide de manière souveraine de renoncer à l’accord signé en 2012, le Niger perd énormément, déjà ».

il explique que « cet accord prévoyait de la formation, il prévoyait un appui en renseignements, un appui en équipements. L’armée nigérienne, au terme de cet accord, est dotée de transports aériens, d’avions C-130 qui sont importants dans toute opération ».

« Pour la partie américaine, il y a de vraies pertes aussi », indique Paul-Simon Useful au micro de RFI. « C’est un coup dur, définitivement, parce que la base américaine d’Agadez est certainement l’une des plus importantes bases américaines en Afrique, après celle de Djibouti. Cette base de drones permettait naturellement pour les Américains de recueillir du renseignement et des informations utiles à la lutte contre les groupes extrémistes violents, mais aussi certainement contre toute sorte de trafics illicites et les migrations aussi », a-t-il poursuivi dans son raisonnement.

Aussi, soutient-il en évoquant les autres conséquences éventuelles liées à la fermeture de la base américaine d’Agadez pour les deux pays. « On pense naturellement à la Libye. À la frontière du Niger avec la Libye, aussi, le Niger perd certainement un moyen essential d’avoir des informations sur ce qui se passe à sa frontière avec la Libye. Et les Américains, à terme, perdront un énorme moyen de renseignement sur les mouvements en Libye et autour de la Libye », a laisser entendre l’knowledgeable.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR actucameroun.com

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualité

Ligue des champions : Sébastien Haller prévient le PSG

Published

on

Spread the love

Sébastien Haller, attaquant du Borussia Dortmund s’est exprimé sur la demi-finale de la Ligue des champions contre le Paris Saint-Germain.

LDC / Dortmund – PSG : Sébastien Haller confiant

Qualifié après avoir renversé l’Atlético Madrid en quart de finale de la Ligue des Champions, le Borussia Dortmund de Sébastien Haller affrontera le Paris Saint-Germain en demi-finale. Pour cette rencontre capitale, Haller a exprimé son enthousiasme. L’ancien buteur de l’Ajax Amsterdam assure que l’objectif est de se qualifier pour la finale de la Coupe aux grandes oreilles.

« On joue les demi-finales, il n’y a pas de la place pour le doute, pas de place pour le peut-être. On doit poursuivre nos rêves et c’est exactement ce que l’on va faire », a déclaré l’attaquant ivoirien. Buteur en quart de finale aller, le champion d’Afrique sera un acteur clé de cette demi-finale contre le Paris Saint-Germain de Kylian Mbappé.

Continue Reading

Actualité

Céline Dion signe son grand retour pour la couverture d’un magazine mondial

Published

on

Spread the love

Céline Dion s’est enfermée dans le silence pendant plusieurs années à cause de sa maladie, le syndrome de l’homme raide. Aujourd’hui, la diva canadienne est de retour ce lundi 22 avril, au devant de la scène, dans les pages du prestigieux magazine Vogue France.

Céline Dion : « Aujourd’hui, je suis une femme qui se sent très forte pour avancer. Un jour à la fois’’

La chanteuse canadienne, Céline Dion est vraiment déterminée à ne pas se laisser abattre par la maladie qui la ronge. Elle s’est donnée comme leitmotiv d’être forte et montrée à ses milliers fans à travers le monde qu’elle va s’en sortir et de la plus belle des manières. L’occasion ne manque pas de prouver que sa guérison n’est pas si loin. La star de 56 ans donne à nouveau des nouvelles rassurantes d’elle. La première, c’est son apparition surprise, mais fragile et heureuse au récent Grammy Awards. 

Cover Mai NB

Pour la version française du magazine international Vogue, Céline Dion a décidé de réaliser toute radieuse la couverture du mois de mai prochain. Sans manquer de parler dans une interview de sa maladie, le syndrome de la personne raide, et du travail colossal qu’elle effectue jour après jour pour pouvoir revenir au-devant de la scène. Par visioconférence depuis Las Vegas, la chanteuse a d’abord précisé : ‘’Ça va bien, mais c’est beaucoup de travail. « Aujourd’hui, je suis une femme qui se sent très forte pour avancer. Un jour à la fois’’. Avant d’ajouter : ‘’Pendant quatre ans, je me suis dit que je n’y retournerai pas, que je suis prête, que je ne suis pas prête… Aujourd’hui, je ne peux pas vous dire : “Oui, dans quatre mois.” Je ne sais pas… Mon corps me le dira. En revanche, je ne veux pas juste attendre. C’est dur moralement de vivre au jour le jour. C’est difficile, je travaille très fort et demain sera encore plus difficile’’

Cover Mai Manteau Rose

Par ailleurs, la diva canadienne et mère de trois garçons dont des jumeaux s’est dite honorée de poser en couverture de Vogue France qui sera disponible ce mercredi 24 avril dans les kiosques et en ligne tout en indiquant que lorsqu’elle était au mieux de son physique et de sa beauté, à 30 ans, on ne lui avait pourtant jamais demandé. ‘’Je suis très fière qu’à 55 ans, on me demande de révéler ma beauté. Mais c’est quoi la beauté ? La beauté, c’est vous, c’est moi, c’est l’intérieur, ce sont nos rêves, c’est aujourd’hui. […] Aujourd’hui, je suis une femme qui se sent très forte pour avancer. Un jour à la fois’’, dit-elle. 

Continue Reading

Actualité

Togo : le mandat présidentiel passe de 5 à 4 ans, renouvelable une seule fois

Published

on

Spread the love

Au Togo, la nouvelle constitution a été confirmée après la seconde relecture demandée par le président Faure Gnassingbé. De nombreuses modifications ont été introduites après cette relecture.

Les modifications introduites après la relecture de la nouvelle constitution au Togo

Le Togo a tourné dos au régime semi-présidentiel pour le régime parlementaire. C’est le fruit de la nouvelle constitution adoptée par les députés à l’Assemblée nationale le 25 mars dernier. En effet, cette nouvelle disposition initiée par les autorités sous la gouvernance du président Faure Gnassingbé a été critiquée par l’opposition jusqu’à la protestation.

Malgré leur cri de cœur, la nouvelle constitution a été adoptée à nouveau le 19 avril 2024 après la demande d’une seconde lecture du président Faure Gnassingbé. Toutefois, plusieurs points stratégiques ont été touchés dans cette nouvelle constitution. Parmi les modifications introduites figure la réduction de la durée du mandat présidentiel à 4 ans, renouvelable une seule fois.

En plus, le président de la République prêtera dorénavant serment devant le Congrès. Cette réforme marque une évolution dans les pratiques institutionnelles du pays. Aussi, les conditions de candidature à la fonction présidentielle ont été revues.

Ainsi, les groupes parlementaires auront un rôle primordial à jouer dans le processus électoral. Pour rappel, la nouvelle loi fondamentale a été votée par une large majorité de 87 voix sur les 4/5 requises et ouvre la voie à une nouvelle ère politique au Togo.

Continue Reading

Trending