Connect with us

Actualité

La Côte d’Ivoire annonce la construction d’une centrale solaire de 52 MW

Published

on

Spread the love

Le gouvernement de la Côte d’Ivoire a annoncé ce mercredi, qu’une centrale solaire photovoltaïque de 52 mégawatts sera construite à Sokhoro, dans le département de Ferkessédougou, à compter du deuxième trimestre 2024 pour une mise en service prévue au troisième trimestre 2025.

Advertisement

La Côte d’Ivoire renforce son engagement pour les énergies renouvelables

Engagée en faveur des énergies renouvelables, la Côte d’Ivoire va bientôt construire une centrale solaire de 52 MW à Sokhoro. Ce projet d’un coût de 39,5 milliards de FCFA et entièrement financé par Ferké Solar, filiale du groupe PFO Africa, a fait l’objet d’une signature de convention, Ce mercredi 24 janvier 2024 à Abidjan-Plateau, entre le gouvernement ivoirien représenté par le ministre des Mines, du Pétrole et de l’Énergie, Mamadou Sangafowa Coulibaly, et le groupe PFO Africa représenté par son administrateur, Clyde Fakhoury.

« C’est un projet qui contribuera à la création de 150 emplois directs pendant la phase de construction et générera 15 emplois directs permanents en phase d’exploitation », a indiqué Mamadou Sangafowa Coulibaly.

Advertisement

Le ministre a également annoncé d’autres signatures de contrats en cours d’instruction pour la réalisation d’autres centrales solaires d’une capacité cumulée de 600 mégawatts et dont les mises en service se situeront entre 2025 et 2026. Ces projets seront détenus pour la plupart par des nationaux, a-t-il précisé. D’où son appel aux acteurs nationaux désireux d’investir dans ce secteur à le faire car l’objectif du Président de la République est d’y avoir des champions nationaux.

Le ministre est revenu sur la capacité actuelle installée de la Côte d’Ivoire qui est de 2907 mégawatts. Elle va passer à 3 500 mégawatts en 2025, à 5 200 mégawatts en 2030 et à 8 600 mégawatts en 2040, a-t-il annoncé.

Advertisement

II a souligné que la Côte d’Ivoire, hub énergétique au niveau la région ouest-africaine, a prévu un plan qui met l’accent sur l’intégration plus accrue de l’énergie renouvelable dans le mix énergétique, afin de respecter les engagements climatiques nationaux pris lors de la COP 26, à savoir inverser quasiment la tendance actuelle où nous avons 70% d’énergie conventionnelle contre 30% d’énergie renouvelable : « Nous avons , pour l’horizon 2030, pris l’engagement de passer à 45% d’énergie renouvelable et à 55% d’énergie conventionnelle ».

Il a rappelé que la première centrale solaire ivoirienne située à Boundiali, d’une capacité de 37,5 mégawatts, a été mise en service en juin 2023. Mamadou Sangafowa Coulibaly a annoncé que « cette centrale verra sa capacité s’étendre à 80 mégawatts et le financement est déjà approuvé en Conseil des ministres ».

Advertisement

Clyde Fakhoury, pour sa part, s’est engagé pour le respect des délais de début et de fin des travaux. 

Advertisement
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualité

Paul Biya revalorise de 5% le salaire mensuel de base du personnel civil et militaire

Published

on

Spread the love

Le président Paul Biya a revalorisé de 5% le salaire mensuel de base du personnel civil et militaire.

Le Chef de l’Etat a signé ce mercredi 21 février, le décret portant rémunération mensuelle de base des personnels civils et militaires. À compter du 1er février 2024, le salaire de base mensuel du personnel civil et militaire est revalorisé de 5% selon l’article 1er du décret.

Les nouveaux barèmes salariaux induits par cette revalorisation sont présentés en annexe du décret dont nous vous proposons l’intégralité.

Advertisement

Décret du portant revalisation mensuelle de base

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR actucameroun.com

Advertisement
Continue Reading

Actualité

Eléphants de Côte d’Ivoire : Emerse Faé n’a pas encore signé le contrat d’entraîneur

Published

on

Spread the love

Le président de la FIF, Yacine Idriss Diallo, a confirmé Emerse Faé au poste d’entraîneur titulaire de l’équipe A des Éléphants de Côte d’Ivoire. Mais reçu dans l’émission La Grande Team de la chaîne de télévision La 3, le coach a précisé que le contrat n’a pas encore été signé.

Advertisement

Emerse Faé promet de donner tous les détails sur son poste d’entraîneur des Éléphants

Après l’annonce officielle du président de la Fédération ivoirienne de football – FIF portant confirmation du coach Emerse Faé à son poste d’entraîneur, ce dernier n’a pas encore de contrat. Selon celui qui a remporté la CAN 2023 avec les Éléphants, même si tout est déjà prêt pour le contrat, rien n’est officialisé en termes de signature des documents. Mais il promet revenir en conférence de presse très prochainement pour donner satisfaction à toutes les inquiétudes des Ivoiriens.

« On n’a pas encore signé le contrat, même si tout est bon de ce côté-là. Mais on est dans le foot et tout peut arriver. Le salaire n’est pas encore déterminé. De toute façon, la conférence de presse se fera très prochainement. Je dois juste m’absenter pour une semaine, aller en France et à mon retour, tout sera officialisé. Les Ivoiriens auront toutes les réponses à leurs questions. Tout sera connu dans deux semaines au plus tard », a fait savoir le meilleur coach de la CAN 2023.

Advertisement

À noter que juste après la CAN 2023, plusieurs défis se dressent devant le coach Emerse Faé. D’abord, avec ses poulains, ils doivent confirmer leur statut en réussissant à se qualifier à la CAN 2025 et la Coupe du monde de 2026.

Advertisement
Continue Reading

Actualité

Le Ballon d’Or camerounais Emmanuel Mahop porté disparu à Coton Sport ?

Published

on

Spread the love

Le Ballon d’Or camerounais Emmanuel Mahop serait actuellement en Arabie Saoudite pour tenter sa chance en passant des tests avec un club de deuxième division selon plusieurs sources concordantes. L’attaquant du Coton Sport de Garoua, Emmanuel Mahop, n’est actuellement pas avec son équipe. En effet, le détenteur du Ballon d’Or camerounais n’est pas présent dans la ville de Garoua et aurait même voyagé dans un pays étranger pour négocier avec un autre club.

Advertisement

Emmanuel Mahop n’agirait pas de manière illégale. En signant avec les champions du Cameroun en titre, une clause a été insérée dans son contrat lui permettant de partir si une offre plus sérieuse se présentait. Rappelons que l’ancien gardien de but devenu attaquant de pointe, avait échoué des précédents tests en Arabie Saoudite durant l’été.

Un des grands oubliés de la liste de Rigobert Song

Le Ballon d’Or camerounais en titre s’était montré brillant début janvier en Elite One. En effet, Il avait offert la victoire à son club Coton Sport de Graoua ce samedi face à Ums de Loum (0-1).  Meilleur buteur de la saison dernière lorsqu’il évoluait au Canon de Yaoundé, Emmanuel Manuel a rejoint Coton Sport à l’intersaison. Il a inscrit 4 buts depuis le début de saison, mais n’a pas été sélectionné la liste de Rigobert Song pour la CAN 2023. Le sélectionneur a jeté son dévolu sur deux autres locaux : Nathan Douala et Léonel Ateba.

Advertisement

Continue Reading

Rejoint le groupe WhatsApp

Trending