Connect with us

Actualité

Guibai Gatama à Cavaye Yeguié Djibril : « dites à Paul Biya que le grand Nord a besoin de route »

Published

on

Spread the love

Le président de l’Assemblée nationale a visité le chantier du Nouveau siège de la chambre basse du parlement camerounais. Dans une vidéo en circulation de ladite visite du chantier, la troisième personnalité a scandé le nom du Chef de l’Etat. « Paul Biya oyeee », a-t-il clamé.

Advertisement

Poser les problèmes du grand Nord au président de la République

L’élite du septentrion, Guibai Gatama pense qu’il ne faut plus seulement scander le nom du locataire d’étoudi, mais il faut poser les vrais problèmes et surtout le manque de travail des jeunes cette aire géographique du pays. « Il ne suffit plus seulement de dire Paul Biya Oyeee…. Ajoutez aussi que Paul Biya, le Grand-Nord a besoin de routes…, Paul Biya les jeunes Nordistes veulent du travail… Ne vous cachez plus derrière Paul Biya, faites votre aggiornamento pendant qu’il est encore temps », écrit le journaliste et directeur de publication de l’œil du Sahel.

Retour du pouvoir au Nord

Advertisement

« Dès 1982, le Grand-Nord a été un fidèle lieutenant de Paul Biya. Depuis et malgré les embûches, il a fait ses preuves et a porté le grade de colonel en 2011. Il aspire désormais, légitimement, à celui de général et commandant en chef après le départ de Paul Biya », précise l’acteur sociopolitique.

Le gouvernement a annoncé la baisse du prix du ciment à Yaoundé et à Douala. « Combien coûte alors le sac de ciment dans le Septentrion ? », s’interroge Guibai Gatama.

Advertisement

 

Advertisement

Advertisement
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualité

Guinée : Amadou Oury Bah nommé Premier ministre

Published

on

Spread the love

Amadou Oury Bah, connu sous l’appellation « Bay Oury » est nommé Premier ministre par le Président de la transition guinéenne. Il remplace Bernard Goumou dont le gouvernement a été récemment dissous.

Advertisement

Guinée : nommé Premier ministre, Amadou Oury Bah remplace Bernard Goumou

Economiste de occupation et acteur politique majeur connu en Guinée, Bah Oury prend les commandes de la Primature de Guinée. Il a été nommé par décret pris par le Colonel Mamadi Doumbouya, président du Comité nationwide du rassemblement pour le développement (CNRD).

Depuis les années 1990, Amadou Oury Bah a milité pour la plupart du temps au sein de l’opposition. Sous le bref règne du Capitaine Dadis Camara, il était dans le rang des leaders politiques. Il est d’ailleurs l’un des témoins clés du procès du 28 septembre 2009.

Advertisement

Avec la nomination d’un nouveau Premier ministre, la transition va enfin se doter d’un nouveau gouvernement depuis la dissolution de celui de Goumou. Le gouvernement de Bah Oury est donc attendu dans les prochaines heures.

Advertisement
Continue Reading

Actualité

“Les Etats-Unis n’enverront pas de soldats en Ukraine”, Biden prend ses distances avec Macron

Published

on

Spread the love

Les Etats-Unis n’enverront pas de soldats combattre en Ukraine. C’est ce qu’a indiqué un porte-parole de la Maison Blanche après la déclaration de Macron sur l’envoi de troupes occidentales en Ukraine.

Les Etats-Unis n’enverront pas de soldats combattre en Ukraine, a fait savoir mardi la Maison Blanche, au lendemain des déclarations du président français, Emmanuel Macron, qui n’a pas exclu cette hypothèse à terme. Pour l’administration Biden, il n’est pas query d’envoyer des troupes au sol pour combattre en Ukraine.

Advertisement

Cette prise de place est contraire à celle d’Emmanuel Macron. Le président français avait assuré que rien n’est exclu. Rapidement, plusieurs capitales occidentales ont pris leur distance avec le chef de l’Élysée. L’Allemagne, la Pologne, le Royaume-Uni et les Pay-Bas ont exprimé leur désaccord.

En France, c’est l’opposition qui a critiqué la posture guerrière d’Emmanuel Macron. De Marine Le Pen à Jean-Luc Mélenchon, on dénonce cette place de Macron de vouloir faire la guerre à la Russie.

Advertisement

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR actucameroun.com

Advertisement
Continue Reading

Actualité

Guerre ouverte entre Samuel Eto’o et Geremi Njitap : la Fecafoot accuse le Synafoc de manipuler l’opinion publique

Published

on

Spread the love

A son tour, la Fédération camerounaise de soccer (Fecafoot), se plaint du Syndicat nationwide des footballeurs camerounais (Synafoc) et de son président Geremi Sorel Njitap. A travers un communiqué publié ce mardi 27 février, Samuel Eto’o accuse son ex coéquipier en sélection nationwide, d’avoir manipulé l’opinion après l’incident survenu en Côte d’Ivoire pendant la CAN 2023 et invite la CAF à rétablir la vérité afin de blanchir son honneur, peut-on lire dans ce doc.

Advertisement

L’épisode de la présumée humiliation de Njitap en Côte d’Ivoire

Dans un communiqué rendu public ce 02 février, le Synafoc a révélé que son président, Geremi Njitap, a été confronté à des menaces de la half d’Étienne Tamo, le directeur de protocole de la Fecafoot durant la CAN en Côte d’Ivoire. Agissant sous les ordres de Samuel Eto’o, Etienne Tamo aurait contraint Geremi Njitap de quitter les vestiaires des Lions indomptables après la victoire contre la Gambie. Selon les informations fournies par le communiqué du Synafoc, M. Étienne Tamo aurait menacé d’person de violence physique à l’encontre de l’ancien worldwide camerounais s’il ne débarrassait pas immédiatement le plancher. Le président du Synafoc s’était pourtant rendu dans les vestiaires des Lions pour exprimer sa joie, les féliciter et les encourager pour la suite de la compétition, comme le précise le communiqué du Syndicat nationwide des footballeurs camerounais. Cette altercation est intervenu dans un contexte où les relations entre les anciens coéquipiers Samuel Eto’o et Geremi Njitap sont tendues depuis un sure temps. L’ancien latéral droit de l’équipe nationale ne s’est pas arrêté à la easy dénonciation, le Synafoc qu’il dirige a interpellé la CAF et la FIFA pour qu’un sanction soit infligée à la Fecafoot suite à « l’agression » dont il aurait été victime. Une seconde réaction qui, cette fois, n’a pas laissé la Fecafoot de marbre.

n","domain":"https://www.lebledparle.com/"},"i18n":{"fb_app_id_not_set":"Facebook App Id not set in Theme Options > Shares"}}

Advertisement
Continue Reading

Rejoint le groupe WhatsApp

Trending