Connect with us

Actualité

Fecafoot : Samuel Eto’o change encore de directeur de la communication

Published

on

Spread the love

Samuel Eto’o Fils a annoncé deux décisions majeures ce vendredi 10 novembre 2023 au sein de la Fecafoot. L’ancien capitaine des Lions indomptables a décidé de remplacer le chef du département de la Communication de la Fecafoot et celui des achats. Monsieur Nkoussa Nkoussa Jean Marie prend la relève de Mouandjo Jean Jacques en tant que chef du Département de la Communication. Cette nomination intervient plusieurs mois seulement après l’arrivée de Mouandjo à ce poste en lieu et place d’Ernest Obama.

Advertisement

Outre la communication, le département des achats a également vu arrivé à sa tête un nouveau visage. Madame Kalndjel Bisseni Gladys a été choisie pour occuper ce poste stratégique au sein de l’organisation. Les deux nouveaux responsables auront droit à tous les avantages prévus par la réglementation en vigueur conformément à l’article 2 de la décision de Samuel Eto’o.

Samuel Eto’o, une appréciation contrastée de son bilan

Depuis son accession à la présidence de la Fecafoot il y a près de deux ans, Samuel Eto’o a maintenu une dynamique de changement et d’ajustements au sein de l’équipe dirigeante. Cependant, malgré ces efforts, le bilan de Samuel Eto’o à la tête de la Fecafoot reste sujet à des opinions divergentes. Si certains félicitent son travail, d’autres par contre sont des fidèles détracteurs du management du quadruple Ballon d’Or africain.

Advertisement

Advertisement
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualité

Une adolescente de 17 ans tuée par son conjoint à l’Est Cameroun

Published

on

Spread the love

Au Cameroun, les cas tragiques de violence conjugale continuent de susciter l’inquiétude. Une nouvelle victime, Audrey Nguele, une adolescente de 17 ans élève au lycée de Diang, a succombé aux coups de son concubin, ajoutant son nom à la liste des femmes malheureusement tuées par leur partenaire. Audrey Nguele a été transportée d’urgence à l’hôpital régional de Bertoua après avoir subi des violences, entraînant une hémorragie interne. Malheureusement, malgré les efforts médicaux, elle n’a pas survécu et a perdu la vie tôt le matin du 28 novembre 2023. Le conjoint présumé, Bekobe Éric, accusé d’avoir tué Audrey Nguele à coups de poing, a été appréhendé par les gendarmes et est actuellement détenu à la gendarmerie de Ngodi Bakoko à Douala.

Advertisement

Les violences des femmes devenues monnaie courante

Cette tragédie survient après d’autres incidents récents de violence conjugale au Cameroun, dont le meurtre brutal d’une enseignante à Douala et celui d’une autre femme dans le village du Sud Cameroun nommé Bikop. Ces événements mettent en évidence la nécessité de sensibiliser davantage sur les violences domestiques et de prendre des mesures pour protéger les femmes et les jeunes filles contre de tels actes barbares. Selon le mouvement Stop féminicides 237, on dénombre au moins 50 décès de femmes des mains d’un homme depuis le début d’année 2023. Une statistique alarmante qui rappelle s’il en était encore besoin, que la situation est grave.

Advertisement

Advertisement
Continue Reading

Actualité

Un nouveau sous-préfet au cœur d’un scandale

Published

on

Spread the love

Selon plusieurs témoignages, André Christian Olomo, sous-préfet d’Okala, aurait abusé de son pouvoir en exigeant des services gratuits dans une laverie locale. Les informations confirmées par nos confrères d’Actu Cameroun, indiquent que le « Chef de terre »  avait l’habitude de déposer sa voiture et celle de sa femme, en demandant aux employés de les nettoyer sans payer.

Advertisement

Ce privilège, qui aurait été toléré par les jeunes laveurs pendant un certain temps, a finalement conduit à un affront. Vendredi dernier, les travailleurs ont décidé de ne plus accepter cette exigence gratuite et ont fermé la laverie, refusant de se plier à la demande du sous-préfet.

En réponse, André Christian Olomo aurait fait intervenir la gendarmerie locale pour arrêter plusieurs jeunes laveurs qui avaient osé refuser ses demandes. Certains ont été arrêtés de manière brutale, en violation des principes de l’État de droit.

Advertisement

Fermeture exigée de la laverie

Pire encore, le sous-préfet aurait demandé la fermeture complète de la laverie qui avait osé s’opposer à ses demandes. Cette réaction autoritaire soulève des questions sur les dérives autocratiques de certains hauts fonctionnaires, mettant en lumière des abus de pouvoir choquants. Face à ce qu’elle considère comme de l’abus de pouvoir de l’autorité administrative, la laverie n’a malheureusement aucun moyen de riposte.

Advertisement
Continue Reading

Actualité

L’humoriste ivoirien, Observateur Ebène rentre au pays, mais…

Published

on

Spread the love

Observateur Ebène a fait une publication surprenante le lundi 27 novembre sur sa page Facebook. Sachant bien qu’une arrestation plane sur lui en Côte d’Ivoire, l’humoriste a décidé de rentrer. 

Advertisement

Observateur Ebène défie la loi et décide de rentrer en Côte d’Ivoire

Le Web-humoriste devenu plus tard un excellent stand-upeur en France, Observateur Ebène a eu maille à partir avec le couple Didi B il y a un mois. Dans une sortie sur les réseaux sociaux, Florent Amany alias Observateur Ebène s’était moqué de la femme du rappeur ivoirien qui après un an de mariage n’avait pas encore pris de grossesse. 

Cette déclaration jugée maladroite par de nombreuses personnes a soulevé une levée de boucliers contre l’humoriste qui vit en France. Après l’ancien membre de Kiff No Beat, sa petite-soeur, Yilim et le conseil d’Avocats sont montés au créneau pour interpeller Observateur Ebène. Bien avant, s’était confondu en excuse sur la toile. 

Advertisement

Qu’à cela ne tienne, l’humoriste de 30 ans a décidé de rentrer définitivement en Côte d’Ivoire. Il a fait un post le lundi 27 novembre sur sa page Facebook pour informer les internautes de son retour au pays. ‘’J’ai décidé de mettre fin à deux mois d’exil en France. Je rentre à Abidjan, même si je ne suis pas serein, mais je rentre, MACA, ce n’est pas pour les animaux’’, écrit-il. Ce post était suivi de deux photos où il est à bord d’un véhicule tout souriant. 

Cependant, il est conscient que l’atmosphère n’est pas vraiment propice pour lui, parce qu’une éventuelle arrestation plane sur lui en Côte d’Ivoire. Observateur Ebène s’en tête quand-même. Bien vrai que l’équipe juridique de Didi B n’a pas mis en exécution sa décision de porter plainte contre l’humoriste, ce n’est pas pour la chroniqueuse et actrice ivoirienne, Marie Paule Adjé. Cette dernière avait publiquement annoncé poursuivre l’humoriste pour diffamation. Cela dit, on ne pourra pas s’étonner de voir Observateur Ebène être conduit directement au Pôle Pénitentiaire d’Abidjan (PPA), anciennement appelée la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA).

Advertisement
Advertisement
Continue Reading

Rejoint le groupe WhatsApp

Trending