Connect with us

Actualité

Éliminatoires mondial féminin 2024: les lionnes U20 joueront l’Egypte!

Published

on

Spread the love

Le vendredi 17 novembre 2023, les Lionnes U20 se sont imposées 3-2 au Kenya grâce à un triplé de Naomie Eto et se sont qualifiées pour le 4ème et dernier tour des éliminatoires.

Advertisement

Naomie Ndjoah Eto  et compagnie, pour le compte du dernier tour des éliminatoires pour le mondial colombien de 2024 connaissent leur adversaire. Il s’agit de l’Égypte, tombeuse du Congo lors du tour précédent.

Les rencontres se joueront au mois de janvier prochain, et les lionnes accueilleront la manche retour le 19 juste après l’aller au Caire le 12 janvier.

Advertisement

Match aller le 12 janvier 2024

Égypte  vs  Cameroun

Advertisement

Match retour le 19 janvier 2024

Cameroun  vs  Égypte

Advertisement

En cas de qualification, le Cameroun participera à la compétition pour la première fois de son histoire.

Advertisement

Advertisement
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualité

le chef de la garde nationale mis aux arrêts

Published

on

Spread the love

En Guinée-Bissau, l’état-major a annoncé ce 1er décembre, une situation « sous contrôle » et l’arrestation du chef de la Garde nationale, impliqué dans une nuit d’affrontements dans la capitale.

Depuis cette nuit, cette unité, retranchée dans une caserne de Bissau, affrontait les forces spéciales. Ces échanges de tirs faisaient suite à ce qui s’apparente à une tentative d’évasion de deux hautes personnalités de l’État soupçonnées de corruption. 

Advertisement

Le commandant qui dirigeait cette opération s’est finalement rendu.

Plusieurs de ses éléments ont aussi été arrêtés. Les autres sont en fuite. Le ministre Seidi et le secrétaire d’État Monteiro ont tous les deux été récupérés sains et saufs. Ils ont été remis dans leur cellule. 

Advertisement

À l’origine de ces événements, les deux membres du gouvernement avaient été convoqués hier matin par la justice, avant d’être placés en garde à vue. Ils étaient interrogés sur le retrait suspect de 10 millions de dollars des caisses de l’État.

Des événements qui se sont déroulés alors que le président du pays, Umaro Sissoco Embalo, est en déplacement à Dubaï pour la COP 28.

Advertisement

Advertisement
Continue Reading

Actualité

L’opposant sénégalais Ousmane Sonko confronté à un nouvel

Published

on

Spread the love

Ousmane Sonko,432

La Caisse des dépôts et consignations de l’État sénégalais a refusé d’encaisser la caution nécessaire pour la validation de la demande de candidature à la présidentielle de l’opposant. La raison est que Ousmane Sonko a été radié des listes électorales et n’est donc plus éligible.

Dans la course à la présidentielle, le paiement de la caution était une étape obligatoire pour pouvoir être candidat.

Advertisement

Alors qu’un représentant d’Ousmane Sonko a voulu payer les 29 265 750 FCFA (environ 45 000 euros) de caution ce jeudi 30 novembre, la demande a été rejetée parce que l’opposant a été radié des listes électorales suite à sa condamnation à deux ans de prison pour corruption de la jeunesse et ne peut donc pas prétendre à la candidature présidentielle.

Pour ses partisans, la décision de radiation d’Ousmane Sonko des listes électorales n’est pas définitive vu que l’affaire a été renvoyée devant un autre tribunal.

Advertisement

Advertisement
Continue Reading

Actualité

les députés de l’opposition empêchent le Premier ministre de prendre la parole

Published

on

Spread the love

Les élus d’au moins quatre partis de l’opposition accusent le gouvernement de violer la loi portant régime financier de l’État du Cameroun, notamment en ce qui concerne le délai du dépôt du projet de loi de Finances.

Au Cameroun, les députés de l’opposition ont empêché le Premier ministre Joseph Dion Ngute de présenter le programme économique financier, social et culturel de l’État pour l’exercice 2024.

Advertisement

Selon la député Rolande Ngo Issi, député du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale, le principal parti de l’opposition qui était en première ligne de front, « les députés du PCRN, de l’UDC, du SDF et l’honorable Michel Nitcheu ont empêché au Premier Ministre chef du gouvernement de prendre la parole pour présenter le programme économique, social et culturel du gouvernement pour l’année 2024. En prélude au projet de loi de finances déposé le même jour ». 

Les députés des partis de l’opposition cités dénoncent une « violation grave de loi de 2018 portant régime financier de l’Etat du Cameroun en ses articles 56 et 57 qui stipulent entre autres que, le projet de loi de finances doit être déposé au parlement au moins 15 jours avant le début de la session budgétaire de chaque année. Fort de ce mépris, les députés de l’opposition sus cités ont trouvé qu’il était inadmissible de continuer à laisser prospérer cette forfaiture. Au bout de plus de deux heures de blocus les concertations engagées avec le gouvernement n’ayant pas abouti à un report pour la convocation d’une session extraordinaire, en vue de l’examen minutieux et méticuleux de ce projet de loi afin d’y apporter les amendements conséquents et au regard de la pression des députés du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC), parti au pouvoir les députés de l’opposition battus au niveau du nombre se sont retirés de la salle des débats. En laissant un parlement monologue », explique la députée de l’opposition. 

Advertisement

A noter que le projet de loi de finances déposé à l’Assemblée nationale est arrivé de manière partielle dont 122 pages sur les 15.000 pages, des documents annexes attendus. 

Essama Aloubou

Advertisement

Advertisement
Continue Reading

Rejoint le groupe WhatsApp

Trending