Connect with us

Politique

Douala : Charles Blé Goudé remercie le peuple camerounais

Published

on

Spread the love

Le leader du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (Cojep), homme politique ivoirien est arrivé au Cameroun le 03 avril 2024.

Charles Blé Goudé est en terre camerounaise sur invitation du premier secrétaire du Peuple uni pour la rénovation sociale (Purs), Serges Espoir Matomba. L’ancien ministre ivoirien de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Formation professionnelle est arrivé au Cameroun par l’aéroport international de Douala. Le soutien de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo a bénéficié d’un accueil chaleureux des Camerounais à sa descente d’avion dans la capitale économique du pays. Face à la presse, le panafricaniste a prononcé ses premiers mots pour dire sa reconnaissance au peuple camerounais.

Charles Blé Goudé est à Douala

« Je suis venu dire merci au peuple camerounais. Vous savez vous tous qu’il y a quelques années, j’étais à La Haye (à la Cour Pénale Internationale Ndlr) et le peuple camerounais m’a beaucoup soutenu. Je suis venu lui dire merci. Le Cameroun est une terre d’hospitalité. Je voulais absolument éponger cette dette-là. C’est pendant la saison sèche que l’arbre compte les feuilles qui lui sont restés fidèles. Et moi j’ai compté les feuilles. Parmi ces feuilles-là qui me sont restées fidèles, le Cameroun est en bonne position. Là, mon seul objectif est de merci au peuple camerounais. Je suis content d’être-là et j’aurai l’occasion d’échanger avec vous dans les jours avenirs ».

Selon le service de communication du Purs, l’homme politique ivoirien est aussi au Cameroun pour échanger et partager ses expériences au cours des conférences débats. Durant le séjour qui durera du 03 au 11 avril, l’invité de Serges Espoir Matomba, opposant camerounais, restera à Douala jusqu’à samedi prochain. Dès le dimanche 07 avril, il sera à Yaoundé. Dans le cadre de cette visite, Charles Blé Goudé abordera des questions de panafricanisme, un sujet qui intéresse aussi son homologue camerounais Serges Espoir Matomba. Pour la cause panafricaine, le candidat à la présidentielle camerounaise de 2018 a participé à un mini-sommet à Abidjan en Côte d’Ivoire en novembre 2023. Au cours d’une rencontre avec la presse, les deux hommes politiques présenteront les grandes lignes de ces conférences débats.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Politique

L’affaire Bruno Bidjang renvoyée pour la deuxième fois au tribunal militaire de Yaoundé

Published

on

Spread the love

La juridiction judiciaire d’exception a renvoyé le procès du journaliste de Vision 4 au 09 mai prochain.

Le journaliste présentateur de Club d’Elite sur Vision 4 télévision sera de nouveau face au juge au tribunal militaire de Yaoundé le 09 mai 2024. L’affaire qui l’oppose au Ministère public à propos de la « propagation de fausses nouvelles » se poursuivra ce jour-là. Le juge a prononcé le renvoi en raison du défaut de production par le commissaire du gouvernement, Cerlin Belinga, du casier judiciaire, document relevant d’éventuelles antécédents judiciaires de l’accusé. Sur ce point, son avocat, Me Massi, soutient que son client n’a jamais fait l’objet de condamnation.

L’audience du 11 avril fixée lors de l’ouverture du procès le 14 mars dernier, était dédiée aux réquisitions relatives à la peine à infliger. Bruno Bidjang a plaidé coupable le 14 mai dernier pour les faits qui lui sont reprochés, « la propagation de fausses nouvelles » en l’occurrence. En l’absence de l’extrait du casier judiciaire, le procès n’a pas pu aller jusqu’au bout. Le journaliste a regagné sa cellule à la prison principale de Kondengui en attendant le 11 mai prochain.

 

Continue Reading

Politique

Yaoundé : les autorités lancent la répression contre l’anarchie persistante

Published

on

Spread the love

Le préfet du Mfoundi, Emmanuel Mariel Djikdent et le maire de la ville intensifient la riposte pour imposer l’ordre et la discipline dans la capitale.

L’ordre va régner à Yaoundé, capitale du Cameroun, même par force. A l’observation, c’est ce slogan que les autorités de la ville entendent mettre en œuvre depuis quelques jours. Le 11 avril dernier, le public a reçu l’information selon laquelle plus de 100 motos à usage taxi sont entre les mains des autorités. Les agents de sécurité les ont saisies sur ordre du préfet du Mfoundi, Emmanuel Mariel Djikdent. Cette saisie est l’une des mesures prises par le chef du département au cours d’une réunion qu’il a présidée la semaine dernière. La rencontre a connu la présence des présidents des syndicats et d’autres autorités administratives, municipales et sécuritaires.

L’autorité administrative dit avoir décidé de passer à la phase répressive après plusieurs campagnes de sensibilisation. Une sensibilisation ayant consisté à prévenir les conducteurs de motos de se limiter aux zones autorisées d’accès et à d’autres acteurs à respecter la loi. La semaine dernière, le préfet à décidé de la fermeture de 42 débits de boissons exerçant des activités d’hôtellerie dans la ville. Le patron du département a aussi interdit les contrôles intempestifs faits par des agents illégaux qui procédaient au retrait des pièces aux automobilistes. Mais, ces agents se retrouvent maintenant au niveau des périphéries de la ville, sur des axes reliant la capitale aux banlieues.

De son côté, le maire de la ville de Yaoundé Luc Messi Atangana n’est pas indifférent à la persistance du désordre dans la ville aux sept collines. Depuis le 10 avril 2024, l’autorité municipale sillonne les artères de la capitale pour les libérer des affiches publicitaires anarchiques. Lancée par la commune d’arrondissement de Yaoundé 1, l’opération de démantèlement des affiches publicitaires clandestines ou non autorisés par le maire de la ville va s’étendre dans toutes les rues de la capitale.

Continue Reading

Politique

A la découverte du Showroom Seigneurie by MIA

Published

on

Spread the love

Douala, le 13 avril 2024 –  Le showroom MIA a ouvert ses portes durant un brunch exclusivement féminin pour des femmes amatrices de décoration.

 

De 10h à 12h, le public présent a eu le privilège de partager un moment convivial et inspirant dans un cadre élégant et raffiné.

Au-delà du plaisir gustatif, ce brunch était surtout l’occasion pour les participantes le moment de découvrir 900m² de produits innovants en revêtement de murs et sols et d’échanger sur des solutions inspirantes sous le conseil avisé des experts de MIA Cameroun. L’ambiance était chaleureuse et conviviale, favorisant les discussions et les échanges entre les invités. Les participantes ont pu profiter de ce moment privilégié pour nouer des contacts et tisser des liens durables.

Le brunch MIA s’est achevé sur une note positive, laissant aux participantes un sentiment d’inspiration et de motivation. Cet événement a été une véritable réussite, permettant aux participantes de se réunir et de partager leur passion dans un cadre exceptionnel. Le rendez-vous est pris avec le showroom Seigneurie by MIA pour de prochaines rencontres inspirantes. N’hésitez pas à nous contacter pour profiter de notre accompagnement sur mesure pour tous vos travaux de décoration et rénovation.

Notre adresse : Douala, Rond-point Direction des Douanes Akwa
Nos contacts : claude-marie.kendeck@mia-industries.com 
Tel : 6 79 51 85 66

Continue Reading

Trending