Connect with us

Actualité

Coupe d’Afrique des nations 2025 : Calendrier, hébergement, qualifications et paris

Published

on

Spread the love

Même si la saison précédente vient de se terminer et que les vainqueurs célèbrent leur victoire, les préparatifs pour la nouvelle saison sont déjà en cours et les fans de football ont commencé à faire leurs pronostics sur les résultats de la CAN 2025. En collaboration avec les experts de LeafletCasinos, nous avons analysé les données de le calendrier de la CAF (Confédération Africaine de Football), les qualifications et toutes les informations sur la CAN 2025 et nous avons mis le plus important dans cet article.

Calendrier

Le lundi 19 février 2024, la CAF (Confédération Africaine de Football) a donné un “accord de principe” concernant la Coupe d’Afrique 2025. C’est un responsable de la CAF, basé au Caire, qui a transmis l’information à l’AFP (Agence France-Presse). 

Prévue en été 2025, plus précisément entre juillet et août, la Coupe d’Afrique n’a pas pendant longtemps eu de dates précises. Initialement, elle était censée se dérouler en janvier et février au Maroc. Mais au début du mois de février 2024, la CAF ne souhaitait toujours pas se prononcer sur le calendrier. 

Pourtant, après la fin de la CAN 2024, les pourparlers pour l’édition suivante se sont intensifiés jusqu’à obtenir cet accord de principe. Cependant, pour l’instant rien n’est encore gravé dans le marbre. De fait, cette déclaration s’est faite sous couvert d’anonymat. 

Et pour cause, la FIFA (Fédération Internationale de Football Association) a également prévu d’organiser une compétition au cours de l’été 2025. Il s’agit du premier grand mondial des clubs à 32 équipes de l’organisation. Cette compétition se tiendrait du 15 au 13 juillet aux États-Unis.

Concernant le calendrier de la CAF, pour l’instant elle se déroulera du 20 juillet au 16 ou 17 août en 2025. Mais nos experts sont convaincus qu’il est possible que les dates soient modifiées, car cela s’est déjà produit pour les deux éditions précédentes.

Pays hôte, villes et stades

Avec 22 voix sur 25, c’est presque à l’unanimité que le Maroc a été désigné par le comité de la CAF pour héberger la CAN 2025. Ce résultat ne surprend pas vraiment puisque le Maroc était le seul pays encore en course après le retrait de la compétition à la Guinée. En effet, l’Algérie et le duo Nigéria-Bénin ont créé la surprise en se retirant du tirage au sort. 

Le duo Nigéria-Bénin souhaitait plutôt concourir pour le tirage au sort de la CAN 2027. Mais peine perdue, c’est un trio (Kenya, Tanzanie, Ouganda) qui a remporté le tirage. 

La nomination du Maroc pour héberger la CAN 2025 promet une compétition exceptionnelle. Le pays a l’habitude d’organiser de grands évènements, la qualité de ses infrastructures est d’ailleurs souvent louée. 

De plus, pour la première fois la Coupe d’Afrique des nations aura lieu en été. Ce qui correspond à une période de fort tourisme pour le pays. Comme l’a confié la Fédération Royale Marocaine de football, ce sera une occasion unique pour faire rayonner la CAN. Les touristes étrangers ainsi que les supporters africains pourront profiter de leur séjour pour visiter le pays et assister à de belles rencontres sportives. 

Nous l’avons évoqué, le Maroc propose des infrastructures de qualité. Les 24 équipes qui se qualifieront pour cette CAN s’établiront dans 6 villes

  • Rabat ; 
  • Casablanca ; 
  • Marrakech ; 
  • Tanger ; 
  • Fès ; 
  • Agadir.

Concernant les stades, là encore le pays a de belles possibilités. Le match d’ouverture et la finale se disputeront au Complexe Moulay Abdellah de Rabat. Pour les autres villes, les matchs auront lieu : 

  • Complexe Mohammed V (Casablanca) ; 
  • Grand Stade (Tanger).

D’autres stades sont en rénovation actuellement à Agadir, Fès et Marrakech afin de pouvoir accueillir les joueurs et les amateurs de paris sportifs comme il se doit. 

Tirage au sort et qualifications

Le mardi 20 février, le tirage au sort a eu lieu au Caire (Égypte) pour déterminer les affiches du tour préliminaire de la Coupe d’Afrique des nations 2025. Ce tirage pour le tour préliminaire concernait exclusivement les 8 équipes africaines les moins bien classées dans le classement FIFA. 

Après tirage au siège de la Confédération Africaine de Football, les rencontres suivantes ont été définies. Il faut noter qu’il s’agit de matchs aller-retour qui se dérouleront entre le 20 et le 26 mars 

Équipes Match aller Match retour
Somalie VS Eswatini 20 mars 26 mars
Sao Tomé VS Soudan du Sud 20 mars 26 mars
Tchad VS Île Maurice 20 mars 26 mars
Djibouti VS Liberia 20 mars 26 mars

 

Les 4 équipes qui se démarqueront lors de ces matchs aller-retour pourront accéder à la phase de groupes des qualifications pour la Coupe d’Afrique. Pour information, 44 équipes sont déjà sélectionnées d’office pour cette phase de qualifications.

Parmi ces 8 équipes, seules 3 (Soudan du Sud, Sao Tomé et Eswatini) ont réussi à franchir le tour préliminaire de la CAN 2024. Nos experts sont convaincus que cela promet de beaux matchs à l’avenir pour les amateurs de paris sportifs.

Suite au second tirage au sort qui devrait avoir lieu en avril, la phase des groupes éliminatoires sera lancée vraisemblablement le 2 septembre (selon le calendrier de la CAF). 

Pronostics pour les paris

Même si cela fait peu de temps que le Maroc a été désigné pour accueillir la CAN 2025, les pronostics vont déjà bon train sur les sites de paris sportifs ou casino en ligne. S’il est difficile de prévoir avec précision les issues des rencontres, beaucoup de choses peuvent se passer d’ici là, certaines équipes partent déjà favorites. 

Parmi ces favoris, on retrouve des équipes qui ont brillé lors de cette compétition par le passé. C’est le cas notamment de la Côte d’Ivoire (championne de la CAN 2024) ou du Sénégal (qui a remporté la coupe en 2022).

Cependant, des équipes comme l’Algérie méritent également l’attention. Et ce n’est pas pour rien que l’équipe nationale algérienne a pu remporter des compétitions majeures ces dernières années. Mais le football est un sport qui réserve bien des surprises. Afin de faire les meilleurs pronostics possibles, il est important de suivre les opinions des experts et des bookmakers et de se renseigner sur les performances des équipes.

Encore une fois, une blessure ou tout autre facteur peut influer au dernier moment sur les performances d’une équipe. Dès le tour préliminaire et les phases de qualifications, certaines équipes vont sûrement se démarquer. 

Le mot de la fin 

La 35ème édition de la Coupe d’Afrique des nations bouleverse déjà tous les codes, et elle n’a même pas encore officiellement débuté. Avec un calendrier prévu pour les mois d’été (contrairement aux précédentes éditions qui avaient lieu en janvier), la CAN risque d’attirer encore plus de spectateurs et de supporters, pour le plus grand bonheur du Maroc qui accueille la compétition. D’ailleurs, la fédération royale marocaine du football a entrepris de grands travaux de rénovation sur ses plus grands stades afin de pouvoir accueillir dignement la CAN. 

Les premières rencontres se profilent déjà à l’horizon avec le tour préliminaire qui débutera le 20 mars. Cela promet déjà de belles sensations puisque 3 des 8 équipes en compétition vont chercher à prendre leur revanche sur les années passées.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualité

Kemi Seba dénonce la position de l’occident après la réponse de l’Iran envers Israël

Published

on

Spread the love

Selon Kemi Seba, l’attaque de l’Iran contre Israël est un droit légitime de défense. Après des menaces répétées envers Israël, la République islamique d’Iran a finalement lancé une série de missiles et de drones vers Israël le samedi 13 avril. Cette attaque a suscité diverses réactions au sein de la communauté internationale. Certains Chefs d’Etat à l’instar d’Emmanuel Macron et Joe Biden, ont condamné les agissement de l’Iran. Prenant à contrepied ces présidents, Kemi Seba soutient qu’il s’agit d’une réponse légitime aux agressions perpétrées premièrement par Israël. 

Il n’y a pas que vous sur terre

« Si j’ai bien compris, « Israël » a le droit de coloniser, de génocider (les Palestiniens), d’agresser n’importe quel pays, ça passe. L’Occident dira que c’est de la « légitime défense ». Mais si un pays, à l’Image de l’Iran ose, après avoir été violemment agressé, se défendre contre l’entité sioniste ou plus globalement l’Occident , on l’accusera de terrorisme. Ce 2 poids 2 mesures va bientôt cesser. Les 3/4 de l’Humanité sont fatigués de devoir se plier à vos règles que vous-mêmes chers dirigeants occidentaux, vous ne cessez de violer. Il n’y a pas que vous sur Terre qui avez le droit de vivre et de respirer », a réagi Kemi Seba sur les réseaux sociaux.

En clair pour le panafricaniste, l’Occident voudrait imposer une vision unilatérale des choses concernant le conflit naissant entre Israël et l’Iran.

Continue Reading

Actualité

Le Pr François Marc Modzom suspend les enseignements dans une classe de l’ESSTIC pour indiscipline « collective caractérisée »

Published

on

Spread the love

Directeur de l’Ecole Supérieure des sciences et techniques de l’information et de la communication depuis moins d’un an, François Marc Modzom ne badine pas avec le respect scrupuleux de la discipline au sein de l’institution académique dont il a la charge. Le patron de cette école, creuset de la formation des journalistes et professionnels de la communication au Cameroun, a suspendu l’ensemble de la classe de journalisme 2ème année. Dans un communiqué commis ce 15 avril 2024, l’ancien patron de la CRTV Radio évoque qu’une situation d’indiscipline « collective caractérisée » a motivé cette décision.  François Marc Modzom précise que la réintégration des élèves dans leur classe, sera précédée par la présentation d’une lettre d’engagement individuel signée par l’étudiant et son tuteur légal.

Amougou Belinga, le parrain éconduit de la promotion « indisciplinée »

Il ne s’agit guère de la première fois que cette classe se retrouve au cœur d’une polémique académique. L’an dernier, elle avait tenté de faire de l’homme d’affaires et propriétaire de médias Jean Pierre Amougou Belinga, le parrain de leur promotion. Un choix vivement contesté par l’opinion publique, et qui n’avait pas reçu l’approbation du directeur d’alors, le Pr Alice Nga Minkala. Celle-ci avait pris la résolution de suspendre toutes les activités liées aux cérémonies de parrainage au sein de l’école. Le dénouement de cet autre scandale est suivi de très près par les étudiants.

Communique

Continue Reading

Actualité

Mahamat Idriss Deby promet de respecter la constitution

Published

on

Spread the love

Dans une interview accordée à RFI et France 24, le président tchadien de transition, Mahamat Idriss Déby, candidat à l’élection présidentielle du 6 mai prochain, a indiqué qu’il ne peut effectuer plus de deux mandats successifs à la tête de l’État, telle que l’indique la Constitution.

Mahamat Déby, le président de la transition tchadienne et candidat à la présidentielle du 6 mai prochain promet de respecter la Constitution s’il est élu. C’est une des grandes révélations qu’il a faites dans un entretien accordé à RFI et France 24, à N’Djamena la capitale tchadienne. Concrètement, celui qui assure la transition au Tchad depuis la mort brutale de son père en 2021 a juré qu’il ne fera pas plus de deux mandats successifs au pouvoir.

« Vous allez voir que le 6 mai prochain, les Tchadiens vont choisir, ils vont élire le président qui va diriger ce pays pendant les cinq années prochaines et le choix du peuple sera respecté », assure-t-il. Le scrutin est toutefois qualifié de « mascarade » par ses détracteurs, qui redoutent l’installation d’une « dynastie Déby » au pouvoir.

Interrogé sur la mort du principal opposant Yahya Dilo, tué lors d’une fusillade de l’armée en février dernier, Mahamat Idriss Déby a affirmé que : « l’affaire est dans la main de la justice, nous allons attendre la décision de la justice. Et nous avons dit très clairement que nous sommes aussi ouverts à une enquête internationale indépendante. Ce qui veut dire que nous avons rien à cacher sur cette histoire ».

Le président de la transition tchadienne s’est également prononcé sur la présence militaire française au Tchad. Mahamat Idriss Déby explique que la « coopération ne doit pas se limiter à la défense (..) C’est la coopération économique qui nous tient plus à cœur aujourd’hui ». Jusqu’à ce jour, un contingent d’un millier d’hommes et trois bases militaires françaises sont installés au Tchad.

Au sujet de la coopération avec Moscou. Mahamat a affirmé que : »nous avons parlé de beaucoup de sujets, parmi lesquels la coopération militaire ». A la question de savoir s’il compte remplacer le partenariat sécuritaire historique avec la France par un nouveau partenariat avec la Russie, Mahamat est clair : son pays « n’est pas un esclave qui va changer de maître ». Fin janvier, le président tchadien de transition a rencontré le président russe Vladimir Poutine à Moscou.

Essama Aloubou

Continue Reading

Trending