Connect with us

Actualité

Congrès du PDCI-RDA : Ce qu’il s’est réellement passé, un film hollywoodien…

Published

on

Spread the love

Heureux qui comme le PDCI-RDA ! Ce qui a conduit les sieurs Blesson Christophe et Oura Affroumo à renoncer à leurs plaintes contre le congrès du PDCI-RDA est digne d’un film hollywoodien… Afrique-sur7.ci retrace les dessous de cette affaire.

Advertisement

En effet, très peu sont les Ivoiriens qui pouvaient parier sur la tenue du congrès électif du PDCI-RDA avant de longs mois, après la grande déconvenue du 16 décembre 2023.

La juge des référés du tribunal de première instance d’Abidjan, avait ordonné la suspension et le report du 8e congrès du PDCI le 16 décembre 2023 à la suite des plaintes de Messieurs Blesson Christophe et Oura Affroumo.

Advertisement

Tout en se conformant à la loi, le PDCI-RDA a convoqué un bureau politique le mardi 19 décembre 2023 dans le but de reprogrammer son 8e congrès extraordinaire le vendredi 22 décembre 2023 à Yamoussoukro.

Peu après le bureau politique, le jeudi 21 décembre plus précisément, une assignation à comparaitre à l’audience des référés d’heure à heure était adressée au parti et à son président.

Advertisement

Pour nombre d’observateurs, et même des militants du PDCI-RDA, il n’aurait pas été surprenant que la décision du 16 décembre soit reconduite, avec des dispositions plus contraignantes et renforcées.

Mais contre toute attente, ce même jeudi 21 décembre, à 17 h 30, le retrait de la plainte des deux requérants a mis fin à la procédure ; permettant ainsi au PDCI-RDA d’organiser enfin son congrès électif pour désigner son futur président.

Advertisement

8e congrès du PDCI-RDA : Que s’est-il passé ?

Il se trouve qu’après le dépôt de la plainte qui a valu la suspension du congrès du 16 décembre 2023, les deux plaignants avaient disparu de la circulation. Ils sont sortis d’Abidjan.

Une équipe du PDCI est allée à leur recherche dans le but de discuter avec eux, comprendre la profondeur de leur plainte et tenter de faire baisser la tension. L’un des deux plaignants fut retrouvé à Grand Lahou où il s’était retiré.

Advertisement

L’entretien engagé avec ce dernier a abouti à une acceptation du retrait de la plainte et sur ce, l’équipe est rentrée à Abidjan avec lui. Il a ensuite permis à l’équipe du PDCI de rencontrer le 2e plaignant pour discuter avec lui.

Les deux requérants ont accepté par la suite de retirer leur plainte et donc l’espoir de la tenue du 8e congrès électif du PDCI revint.

Advertisement

Tout était donc conclu. Ils étaient même d’accord pour se rendre à la convocation de la juge, avec l’avocat du PDCI-RDA et le président d’alors.

Mais voilà qu’aux environs de 14 h de cette même journée du 17 décembre 2023, les deux plaignants disparaissent à nouveau, laissant poindre la probabilité d’un délibéré défavorable au PDCI-RDA qui n’aurait pas pu organiser son congrès

Advertisement

Situation de panique généralisée… Où sont-ils passés ? Que leur est-il arrivé ?

Pendant ce temps, la rumeur enflait quant au fait que la juge des référés avait produit le document interdisant l’organisation du 8e congrès du PDCI-RDA sur toute l’étendue du territoire national. Il ne restait donc plus qu’à le signifier au PDCI-RDA et à son Président.

Alors qu’informée de cette rumeur, l’équipe qui a entrepris la mission d’intermédiation rongeait son frein et commençait à désespérer, voici qu’apparaissent les requérants. Ils se rendent à la convocation de la juge et retirent leur plainte.

Advertisement

L’histoire raconte que la juge s’apprêtait à signer la suspension de la tenue du 8e congrès à Yamoussoukro et l’interdiction du congrès sur toute l’étendue du territoire. Cette notification ne sera jamais transmise, faisant comprendre qu’un poisson qui nage avec les gros sait forcément manger plus petits que lui… suivez mon regard.

Quelqu’un avait dit « Quelle que soit la date, la forme du scrutin, je serai candidat ! »

Tidjane Thiam

Advertisement

« Tout le monde entier nous a vus, et nous sommes venus, et nous nous sommes entendus. C’est la famille… Et aujourd’hui, il était question qu’on s’entende, puisque c’est notre famille, pour que le congrès puisse se tenir. Et nous nous sommes entendus et le congrès peut se tenir », a déclaré Oura Affroumo, à sa sortie d’audience.

Cet épisode laisse présager que de nouvelles tentatives pour empêcher que THIAM soit candidat à la présidentielle de 2025 en Côte d’Ivoire peuvent suivre. Les militants du PDCI sont très inquiets à cet effet, parce que craignant d’autres manœuvrent pour stopper l’ascension de leur champion Tidjane THIAM.

Advertisement

En effet, au regard des appels et soutiens à sa candidature émis depuis septembre 2023, il était évident pour tous que Tidjane THIAM serait le Président du PDCI.

Les statistiques d’un cabinet de référence lui donnaient même 93 % de voix. Il apparait donc plausible que ces agissements orchestrés par les deux ex-plaignants avaient pour but d’empêcher la candidature du ministre THIAM à la tête du parti.

Advertisement

Maintenant qu’il est le Président du PDCI-RDA et que les nouveaux textes font de lui, de facto, le candidat à la convention, ne faudrait-il pas craindre qu’il soit empêché, par d’autres subterfuges, d’être le candidat du PDCI pour la présidentielle de 2025 ?

La vigilance doit être de mise.

Advertisement
Advertisement
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualité

Ghana : une loi contre l’homosexualité votée par les députés

Published

on

Spread the love

Au Ghana, les députés ont procédé à l’adoption d’un projet de loi qui sanctionne l’homosexualité dans le pays. C’est à l’challenge de la session du mercredi 28 février dernier que les parlementaires ont voté cette loi.

Advertisement

Le Parlement du Ghana veut désormais sanctionner les homosexuels dans le pays

Les députés du Ghana veulent désormais finir avec la communauté LGBT+ dans le pays. À cet effet, ils ont adopté une loi qui sanctionne lourdement les homosexuels ainsi que toute personne identifiée comme compagnon d’homosexuel. Selon les informations, cette loi intitulée « Droits sexuels humains et valeurs familiales », si elle venait à être promulguée par le président Nana Akuffo-Addo, exposerait les homophobes et associés à plus de 10 ans de jail.

À noter que ce projet de loi était sur la desk des parlementaires depuis trois ans. Il vient d’être adopté par les représentants du peuple. Cette loi criminalise les membres de la communauté homosexuelle ainsi que leurs sympathisants. Juste après son adoption à l’unanimité des 275 députés, les organisations internationales ont élevé la voie pour appeler à sa non-promulgation, automotive, selon elles, il s’agit d’une violation des droits humains, des libertés de parole, d’associations et autres.

Advertisement

Tout compte fait, les parlementaires ont donné leur quitus pour sanctionner les homosexuels au Ghana. Les regards sont tournés vers le président Nana Akuffo-Addo pour sa promulgation ou non.

Advertisement
Continue Reading

Actualité

Rayan Mandengue signe son premier contrat professional avec l’AJ Auxerre

Published

on

Spread the love

Rayan Mandengue (18 ans) signe son premier contrat  professionnel avec l’AJ Auxerre. Bail jusqu’en juin 2027.

Le jeune ailier droit camerounais Rayan Mandengue signe son premier contrat professionnel avec AJ Auxerre Membership de Ligue 2 française. Arrivé au membership en 2021, le virevoltant ailier a d’abord évolué avec les U19  où il a inscrit 4 buts en 14 matchs avant d’intégrer la réserve du membership qui dispute la Nationwide 2 où il a participé à 15 matchs. Le jeune prodige est lié au membership jusqu’en 2027.

Advertisement

« Au poste de milieu gauche, Ryan a montré de fortes qualités athlétiques, en termes de puissance et de capacité à répéter les efforts. Sa première partie de saison en N2 constitue une belle promesse pour l’avenir. Son état d’esprit est son meilleur allié pour progresser encore techniquement et tactiquement afin de rendre son jeu plus efficace,» a confié David Carré, entraîneur de l’équipe réserve.

« Rayan est un garçon qui dégage beaucoup de puissance et de vitesse. Il doit encore progresser techniquement mais il a les qualités pour le haut niveau. C’est un garçon gentil, à l’écoute. Il a été à la préformation chez nous, puis en U17 surclassé en U19, puis encore surclassé en N2. Il a sur gravir les échelons petit à petit. Ce premier contrat professional est une étape, il a encore du travail à accomplir,» a a ajouté Jérémy Spender, entraîneur des U19.

Advertisement

 

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR actucameroun.com

Advertisement
Advertisement
Continue Reading

Actualité

Au Sénégal, un entrance de résistance exige des présidentielles avant le 2 avril

Published

on

Spread the love

Alors que le mandat du président Macky Sall prend officiellement fin le 2 avril prochain, des partis d’opposition et plusieurs plateformes de la société civile regroupés au sein d’un « entrance de la résistance » surnommé « Fippu » exige la tenue du scrutin présidentiel avant cette date.

Les élections présidentielles initialement prévu le 25 février dernier, ensuite reportées par décret présidentiel en décembre 2024 avant que cette nouvelle échéance ne soit invalidée par le Conseil constitutionnel continuent d’être le sujet principal qui cristallise le climat sociopolitique du Sénégal.

Advertisement

Le dialogue nationwide initié par Macky Sall suggest la date du 2 juin pour le 1er tour des présidentielles, impliquant que le chef de l’État reste en fonction jusqu’à l’set up de son successeur.

Ce entrance commun créé ce 29 février 2024 ne souhaite pas que le président Macky Sall fasse un jour de plus à la tête du pays.

Advertisement

L’intéressé, pour sa half, affirmait encore il y a quelques jours qu’il se retirerait le 2 avril.

Advertisement
Continue Reading

Rejoint le groupe WhatsApp

Trending