Connect with us

Sport

Cameroun : Marc Brys répond présent à l’invitation de la Fecafoot

Published

on

Spread the love

Après le rendez-vous manqué de vendredi dernier, le sorcier blanc et les membres du staff désignés par la Fecafoot ont participé à la réunion convoquée par la Fecafoot ce lundi.

Le nouvel entraîneur sélectionneur des Lions indomptables a pris part ce matin à une réunion de concertation au siège de la Fédération camerounaise de football, à l’invitation du secrétaire général de ladite fédération. La rencontre qui s’est tenue à huis clos était la toute première entre le sélectionneur et la Fecafoot. Après avoir manqué de répondre présent à la première invitation vendredi dernier, le successeur de Rigobert Song Bahanag a fait le déplacement ce matin. En dehors de la prise de contacts, l’instance faitière du football et Marc Brys auraient travaillé sur sa liste de joueurs présélectionnés par le coach en vue des éliminatoires de la coupe du monde 2026. A cet effet, précise le communiqué de la fédération, « certains rappels importants sur les procédures de convocations des joueurs de l’équipe nationale ont été faits ».

La question du staff technique définitif reste posée. En effet, après que le ministre des Sports et de l’Education physique, Narcisse Mouelle Kombi, a désigné l’entraineur Marc Brys, ses adjoints et les autres membres de l’encadrement technique, la fédération s’en est opposé. Le Comité exécutif de l’instance dirigée par Samuel Eto’o Fils a procédé à son tour à la validation de la nomination de l’entraineur en désignant d’autres membres de l’encadrement technique distincts de ceux du ministre. Au stade actuel, l’opinion attend avec quelle équipe d’encadrement Marc Brys va conduire la sélection nationale de football sénior. Néanmoins, au terme de la rencontre de ce matin, « la Fecafoot se félicite de ce retour de la sérénité et rassure de bonne disposition à respecter les Très Hautes Prescriptions du chef de l’Etat ».

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Sport

Cameroun : fin de collaboration entre la Fecafoot et Marc Brys, persistance des tensions avec le Minsep

Published

on

Spread the love

Une résolution du Comité d’urgence de la Fédération camerounaise de football met fin à la collaboration avec l’entraineur Marc Brys et désigne un entraineur par intérim. Le ministre des Sports convoque une réunion en vue de la préparation des deux prochains matchs des Lions indomptables.

La Fédération camerounaise de football vient de modifier le staff des Lions nommé il y a quelques semaines. A la tête de ce staff, se trouve désormais Martin Ndtoungou Mpile, nommé entraineur sélectionneur par intérim des Lions indomptables de football du Cameroun le 28 mai 2024 à l’issue de la tenue d’une session du Comité d’urgence de la fédération. Il remplace le belge Marc Brys. Le comité a aussi désigné David Pagou comme entraineur adjoint par intérim et Narcisse Tinkeu Nguimgou comme préparateur physique par intérim.

Ces nominations sont consécutives à une prise de bec entre le président de la Fécafoot Samuel Eto’o Fils et l’entraineur Marc Brys. Les propos de l’entraineur sont qualifiés d’ « irrévérencieux ». L’incident s’est produit au siège de la fédération au quartier Tsinga, dans la matinée du mardi 28 mai 2024 lors de la tenue d’une rencontre sur convocation du secrétaire général Blaise Djounang. Une réunion qui, selon la fédération, avait pour objet la préparation des matchs des Lions prévus les 08 et 11 juin prochains dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde de football 2026.

La réunion n’a pas pu se tenir dans un climat tendu entre la Fécafoot et le Staff désigné par le gouvernement accompagné des représentants du ministère des Sports. Face aux « comportements inacceptables », le président de la fédération a obtenu du Comité d’urgence, la désignation de nouvelles personnalités pour l’encadrement des Lions. Dans l’imbroglio, la fédération annonce que l’entraineur par intérim tiendra une conférence de presse demain jeudi 30 mai à 11 heures au siège de la Fécafoot. Martin Ndtoungou Mpile dévoilera la liste des joueurs retenus pour disputer les deux rencontres.

Cependant, le ministre des Sports et de l’Education physique, Narcisse Mouelle Kombi, qui tient à faire travailler son staff, a convoqué une réunion ce mercredi 29 mai 2024 à partir de 14h. Cette rencontre est « préparatoire aux deux rencontres internationales qui opposent les Lions indomptables aux sélections nationales du Cap-Vert et de l’Angola » les 08 et 11 juin 2024 à Yaoundé et à Luanda. Le ministre y convie la Fédération camerounaise de football à cette réunion qui a pour objet « le point des préparatifs » en vue de ces deux matchs. Les deux staffs opposés préparent ainsi les matchs de manière séparée. Les tensions s’aggravent plutôt entre la Fécafoot et le ministère des Sports et de l’Education physique.

 

Continue Reading

Sport

Cameroun-Lions indomptables: Marc Brys en porte à faux devant Samuel Eto’o

Published

on

Spread the love

Le sélectionneur des Lions, Marc Brys, a eu un tête-à-tête avec le président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) au cours d’une séance de travail à la Fécafoot. Mais ils se sont séparés en queue de poisson. Voici le film de l’évènement.

La séance de travail prévue ce jour entre le président de la Fécafoot, son staff et le nouveau sélectionneur des Lions, Marc Brys, ne s’est plus déroulée comme prévu.  Marc Brys est arrivé accompagné de tout son personnel nommé par le gouvernement, ainsi que du conseiller technique et de l’inspecteur général du ministère des Sports et de l’Education physique.

 

Dans un premier temps, Marc Brys a été le seul à être admis, les autres étant bloqués à l’extérieur du bâtiment du siège. Marc Brys a menacé de s’en aller si ceux qui l’accompagnaient, notamment Omam Biyick et Alioum Boukar, n’entraient pas. La fédération décide d’accéder à cette demande. Cyrille Tollo est admis à la fédération mais pas à la salle de travail. Il est plus tard expulsé après un échange houleux avec Samuel Eto’o. Et cela n’a pas été du goût de Marc Brys, qui a choisi de soutenir le ministère plutôt que la fédération. « Je suis ici depuis deux mois, toi t’étais où ? J’ai beaucoup de respect pour vous, mais à la fin c’est moi qui décide », a déclaré Marc Brys à Samuel Eto’o avant de quitter la Fédération. Et Eto’o Fils de rétorquer : « Si vous passez cette porte, vous ne reviendrez plus ». Le sélectionneur n’a pas eu l’air de s’inquiéter de cette menace. Il a préféré quitter son staff et suivre les fonctionnaires du ministère.

 

Continue Reading

Sport

Cameroun-Lions indomptables: Marc Brys en porte à feux devant Samuel Eto’o

Published

on

Spread the love

Le sélectionneur des Lions, Marc Brys, a eu un tête-à-tête avec le président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) au cours d’une séance de travail à la Fécafoot. Mais ils se sont séparés en queue de poisson. Voici le film de l’évènement.

La séance de travail prévue ce jour entre le président de la Fécafoot, son staff et le nouveau sélectionneur des Lions, Marc Brys, ne s’est plus déroulée comme prévu.  Marc Brys est arrivé accompagné de tout son personnel nommé par le gouvernement, ainsi que du conseiller technique et de l’inspecteur général du ministère des Sports et de l’Education physique.

 

Dans un premier temps, Marc Brys a été le seul à être admis, les autres étant bloqués à l’extérieur du bâtiment du siège. Marc Brys a menacé de s’en aller si ceux qui l’accompagnaient, notamment Omam Biyick et Alioum Boukar, n’entraient pas. La fédération décide d’accéder à cette demande. Cyrille Tollo est admis à la fédération mais pas à la salle de travail. Il est plus tard expulsé après un échange houleux avec Samuel Eto’o. Et cela n’a pas été du goût de Marc Brys, qui a choisi de soutenir le ministère plutôt que la fédération. « Je suis ici depuis deux mois, toi t’étais où ? J’ai beaucoup de respect pour vous, mais à la fin c’est moi qui décide », a déclaré Marc Brys à Samuel Eto’o avant de quitter la Fédération. Et Eto’o Fils de rétorquer : « Si vous passez cette porte, vous ne reviendrez plus ». Le sélectionneur n’a pas eu l’air de s’inquiéter de cette menace. Il a préféré quitter son staff et suivre les fonctionnaires du ministère.

 

Continue Reading

Trending