Connect with us

Sport

Cameroun : les deux annonces de Samuel Eto’o pour relancer le football dans l’Adamaoua

Published

on

Spread the love

Le président de la Fédération camerounaise de football a assisté ce week-end à l’assemblée générale de la Ligue régionale de l’Adamoua.

Si beaucoup pensaient que le football dans la région de l’Adamoua était délaissée, ils semblent s’être trompés. C’est la conclusion que l’on peut tirer de la tenue de l’assemblée régionale de football. Elle s’est déroulée ce week-end.

La réunion s’est déroulée en présence de Samuel Eto’o, président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). Sa présence à la réunion a donné lieu à deux annonces majeures. La première est l’augmentation de la subvention annuelle de la fédération d’au moins 35 millions de francs pour la ligue régionale de l’Adamaoua. Mais aussi la construction d’un stade de football aux normes internationales.

C’est devenu presque une signature pour le président de la Fécafoot. Il sait promettre la construction des stades. Les habitants de Bertoua et de Bafia ne le démentiront pas. Dans son livre L’arnaque, Jean Bruno Tagne explique que Samuel Eto’o avait aussi fait une telle promesse de construire un stade dans la région l’Extrême-Nord. Sauf qu’à ce jour, aucune ville camerounaise n’a vu la construction d’un nouveau stade depuis l’arrivée de Samuel Eto’o à la tête de la Fécafoot.

Mais l’espoir demeure. Il s’agit notamment de la signature éventuelle avec le Feicom pour un sponsoring eu égard de la construction des stades.

 

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Sport

Cameroun : l’entraineur Marc Brys à Yaoundé pour les formalités de prise de fonction

Published

on

Spread the love

Le Belge de 61 ans est arrivé dans la capitale hier à 22h. Ce lundi 08 avril, le nouveau patron du staff technique des Lions indomptables a été reçu en audience par le ministre des Sports et de l’Education Physique.

Le nouvel encadrement technique et médical des Lions indomptables du Cameroun désigné par le gouvernement signe ce 08 avril les documents d’engagement. L’entraîneur sélectionneur Marc Brys arrivé en terre camerounaise dimanche à 22h, ainsi que les autres membres du staff, prennent part à la cérémonie y relative ce jour. Cette cérémonie a lieu à la salle des trophées du ministère des Sports et de l’Education physique.

Sur un message porté, le ministre Narcisse Mouelle Kombi a convié ses collaborateurs centraux et régionaux. Ledit message ne mentionne ni le président de la Fécafoot ni un autre membre. Le ministre a invité Samuel Eto’o à la cérémonie via une autre correspondance. Mais, le sélectionneur belge ne bénéficie pas de l’approbation du président de la Fédération camerounaise de Football. Samuel Eto’o estime que le ministre des Sports a opéré le choix de Marc Brys ainsi que du reste du staff sans consulter l’instance technique du football et en violation du décret de 2014.

Le Comité exécutif de la fédération réuni le 06 avril dernier, a demandé à Samuel Eto’o de proposer un nouveau staff dans les 72 heures. Selon le communiqué sanctionnant la fin de la réunion, l’opinion attend jusqu’à mardi la liste du staff technique et médical des Lions indomptables.

En attendant, dans une mise au point, le ministre des Sports a précisé que le choix du nouvel encadrement de la sélection nationale de football était légal. Du coup, il procède à son installation dès ce 08 avril dès 15h.

A son arrivée à Yaoundé, le coach des Lions a apprécié le processus ayant abouti à sa sélection. Marc Bry a surtout salué le professionnalisme de ceux qui ont conduit l’opération à son terme. Le nouveau coach des Lions a manifesté son intention de rencontrer Samuel Eto’o, le président de la Fédération camerounaise de football qui refuse de valider son contrat.

Continue Reading

Sport

Cameroun : les matches de la Guinness superleague programmés pour le 20 avril

Published

on

Spread the love

L’annonce faite par le secrétaire général de la Ligue camerounaise de football féminin présente le programme de la 19e journée du championnat national de football féminin.

Les amoureux de football n’auront pas de répos ce week-end au Cameroun. Ils pourront profiter du spectacle offert par les différents clubs féminins de la Guinness Super League. Le coup d’envoi sera donné le samedi 20 avril à 15 heures. Lekie FF accueillera Amazone FAP dans le cadre du Guinnessico camerounais, l’équivalent du Clasico dans d’autres parties du monde. Toujours à la même heure, le leader FC Ebolowa affrontera Eding FF au stade du Centre technique de la Fécafoot à Odza, Yaoundé.

Au même moment à Douala, l’AS Fortuna rendra visite à Authentic au stade annexe de Bepanda dans le but de prendre les trois points de la journée et de se hisser au sommet du classement.

La compétition se jouera également le dimanche 21 avril. Trois matches sont prévus au stade du Centre technique de la Fécafoot Odza. Tout d’abord, à 10h, Dja sports contre Caiman FF, à 12h l’AS Awa jouera contre Louves Minproff et la journée se terminera par la rencontre entre Eclair FF et ITA Mbonh à 14h.

Continue Reading

Sport

Cameroun-Lions indomptables: “C’est un bras de fer qui est d’office perdu pour le Président de la Fecafoot” Jean Bruno Tagne

Published

on

Spread the love

Le journaliste dans une sortie estime qu’il est préférable pour le président de la Fécafoot d’accepter le choix du ministre des sports pour ce qui est du nouveau staff technique de l’équipe nationale.

La polémique continue autour du choix du nouvel entraîneur des Lions indomptables. Alors que Marc Brys nommé la semaine dernière prend officiellement fonction aujourd’hui, la Fécafoot persiste de son côté et annonce par son comité exécutif qu’elle va procéder à la nomination d’un staff cette semaine.

Face à ce bras de fer, le journaliste Jean Bruno Tagne estime que la Fécafoot doit plutôt accepter le choix du ministère,  » C’est un bras de fer qui est d’office perdu pour le Président de la Fecafoot. Quel entraîneur sérieux peut accepter d’être désigné par la FECAFOOT dans de telles circonstances ? Le président de l’instance faîtière du football doit prendre acte et qu’on avance … »

 

Il pense néanmoins que c’est le football camerounais qui est perdant dans cette affaire car là, on touche le fond, « C’est une situation malheureuse qu’on vit actuellement. Le fait que le Ministère des Sports et la Fecafoot ne s’entendent pas montre qu’on a touché le fond. La seule chose qui reste à la Fécafoot, c’est de saisir la Fifa pour dire qu’elle ne reconnaît pas le sélectionneur qui a été désigné par le gouvernement. La Fifa après étude, peut soit décider de suspendre le Cameroun pour ingérence dans les décisions du gouvernement (parlant de la Fécafoot) ou alors demander au gouvernement de reculer ».

Pour ce qui est de la volonté de la Fécafoot de nommer un nouvel entraîneur, l’ancien Secrétaire général de l’instance, Abdouramane Baba Ahmadou explique, « Toute décision de nomination d’un second staff technique des Lions indomptables sera immédiatement contestée avec vigueur devant les juridictions nationales et internationales compétentes. »

Continue Reading

Trending