Connect with us

Actualité

Au Togo, les élections législatives reportées suite au projet de nouvelle Constitution

Published

on

Spread the love

Prévues le 20 avril prochain, les élections législatives et régionales ne pourront plus se tenir. Dans un contexte tendu où l’opposition et la société civile dénoncent le projet de nouvelle Constitution adopté par l’Assemblée, le chef de l’Etat Faure Gnassingbé a annoncé ce mercredi le report de ce rendez-vous électoral à quelques heures du début de la campagne.

Ces scrutins étaient censés se tenir en décembre, puis avaient été annoncés pour le 12 avril avant d’être reportés au 20 avril.

« Le gouvernement procèdera à un léger réaménagement du calendrier des élections législatives et régionales », a indiqué le communiqué de la présidence lu sur la télévision d’Etat, sans qu’aucune date ne soit fixée.

Le report des élections fait suite « à la demande du chef de l’Etat de procéder à une deuxième lecture de la loi de révision constitutionnelle votée le 25 mars en vue d’une nouvelle délibération de l’Assemblée nationale », a expliqué la présidence ce mercredi.

Dans la nuit du 25 mars dernier, les députés togolais avaient adopté une nouvelle Constitution visant à faire passer le pays d’un régime présidentiel à un régime parlementaire.

Une réforme qui passe mal aux yeux de l’opposition et de la société civile, qui prêtent au président Faure Gnassingbé une intention de se maintenir indéfiniment au pouvoir.

Même la Conférence des évêques du Togo a dans un communiqué appelé le président à « surseoir la promulgation de la nouvelle Constitution et à engager un dialogue politique inclusif, après les résultats des prochaines élections législatives et régionales ».

Sur les réseaux sociaux, les internautes se prononcent et un hashtag #SansNousConsulter fait fureur sur X, anciennement Twitter.

Près d’une centaine d’universitaires, artistes, personnalités politiques et acteurs de la société civile ont signé un « appel citoyen » demandant aux Togolais de « se mobiliser » pour « rejeter cette forfaiture » et au président Gnassingbé « d’arrêter le processus en cours pour le bien de notre pays ».

Arrivé au pouvoir à la suite du scrutin présidentiel d’avril 2005, Faure Gnassingbé a été réélu en 2010, 2015 et 2020 lors des élections dont les résultats ont toujours fait l’objet de contestation de la part de l’opposition.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualité

Togo : le mandat présidentiel passe de 5 à 4 ans, renouvelable une seule fois

Published

on

Spread the love

Au Togo, la nouvelle constitution a été confirmée après la seconde relecture demandée par le président Faure Gnassingbé. De nombreuses modifications ont été introduites après cette relecture.

Les modifications introduites après la relecture de la nouvelle constitution au Togo

Le Togo a tourné dos au régime semi-présidentiel pour le régime parlementaire. C’est le fruit de la nouvelle constitution adoptée par les députés à l’Assemblée nationale le 25 mars dernier. En effet, cette nouvelle disposition initiée par les autorités sous la gouvernance du président Faure Gnassingbé a été critiquée par l’opposition jusqu’à la protestation.

Malgré leur cri de cœur, la nouvelle constitution a été adoptée à nouveau le 19 avril 2024 après la demande d’une seconde lecture du président Faure Gnassingbé. Toutefois, plusieurs points stratégiques ont été touchés dans cette nouvelle constitution. Parmi les modifications introduites figure la réduction de la durée du mandat présidentiel à 4 ans, renouvelable une seule fois.

En plus, le président de la République prêtera dorénavant serment devant le Congrès. Cette réforme marque une évolution dans les pratiques institutionnelles du pays. Aussi, les conditions de candidature à la fonction présidentielle ont été revues.

Ainsi, les groupes parlementaires auront un rôle primordial à jouer dans le processus électoral. Pour rappel, la nouvelle loi fondamentale a été votée par une large majorité de 87 voix sur les 4/5 requises et ouvre la voie à une nouvelle ère politique au Togo.

Continue Reading

Actualité

110 civils enlevés par des jihadistes

Published

on

Spread the love

Au Mali, des jihadistes présumés détiennent dans le centre du pays, plus de 110 civils enlevés il y a six jours, a indiqué lundi à l’AFP.

Selon la même source, trois bus transportant des civils ont été arrêtés le 16 avril par des « jihadistes », qui ont forcé les véhicules et les passagers à se diriger vers une forêt entre Bandiagara et Bankass, ont indiqué un groupement associatif local et un élu.

« Les trois bus et les passagers, soit plus de 120, sont toujours détenus par des jihadistes », a soutenu un élu de Bandiagara, qui a souhaité garder l’anonymat pour des raisons de sécurité.

Le Mali est ravagé depuis 2012 par différentes factions affiliées à Al-Qaïda et au groupe État islamique, ainsi que par des forces d’autodéfense autoproclamées et des bandits.

La détérioration de la situation sécuritaire a été aggravée par une crise humanitaire et politique.

La violence s’est propagée au Burkina Faso et au Niger voisins, ces trois pays ayant vu des régimes militaires prendre le pouvoir.

Continue Reading

Actualité

France : Ferre Gola relève le défi de la salle Arena Adidas de Paris

Published

on

Spread the love

Le chanteur congolais, Ferre Gola est entré dans l’histoire après ses deux concerts le samedi 20 avril et dimanche 21 avril à l’Arena Adidas de Paris. Il a réussi le pari de remplir cette salle mythique. 

Ferre Gola réussi le pari de remplir la salle Arena Adidas de Paris 

Les deux concerts donnés par le chanteur congolais, Ferre Gola le samedi 20 avril et dimanche 21 avril à l’Arena Adidas de Paris seront des dates historiques dans les annales de la musique africaine. Celui qu’on appelle Le Padre a fait mentir tous ses détracteurs en jouant dans une salle de 8000 places complètement remplie. Alors que ceux-ci ont programmé l’échec des deux spectacles. 

Selon les médias congolais, Ferre Gola n’avait vraiment pas communiqué sur ces deux dates, mais que le public a répondu massivement à son appel dans la mythique salle. Jesus de Nuances rentre ainsi dans l’histoire des artistes congolais et africains de façon générale qui arrivent à afficher complet dans des salles en Europe. 

Cette performance et prouesse démontre de plus en plus l’aura de l’interprète de l’album ‘’Dynastie 2 volume 2’’, auprès de nombreux mélomanes dans le monde. Ses chansons sont appréciées par un large public d’ici et d’ailleurs. Face à succès, le chanteur ivoirien, Tiesco le Sultan qui a fait la première partie du concert n’a pas tari d’éloge sur son compte Instagram à l’endroit de Chair De Poule. ‘’Y’a Dieu dedans, première partie pour soutenir le guide Ferre Gola’’, écrit-il. Il a aussi publié plusieurs extraits de sa prestation. 

Continue Reading

Trending